Apparemment, il a eu chaud Tito, confirmé sur le tard, et après que Baldassarri a annoncé qu’il continuerait chez Pons en Moto2. Lien de cause à effet ou pas, cette confirmation de l’Espagnol au sein du team Avintia arrive juste après. Et avec un bail de deux ans qui plus est. Rabat sera donc de l’élite jusqu’en 2021. Toujours avec une Ducati ?

La réponse n’est pas donnée par l’écurie qui se contente de parler de son pilote. Rabat restera dans son équipe actuelle jusqu’en 2021. Jusqu’à présent, les résultats n’ont pas été intéressants, mais les parties ont tout de même décidé de continuer ensemble pendant deux ans.

Le patron Raúl Romero commente : « c’est un plaisir de vous annoncer que Tito continuera avec nous pendant les deux prochaines saisons. L’équipe n’a cessé de grandir depuis son arrivée en MotoGP et la prochaine étape consistera à acquérir du matériel d’usine, comme le reste des structures indépendantes participant au championnat. C’est ce sur quoi nous travaillons maintenant et aussi de conclure avec un sponsor de la taille du projet que nous avons préparé pour les saisons à venir ».

L’équipe Reale Avintia mentionne donc sa volonté de ne pas rester une écurie purement privée équipée en Ducati, louées, de la saison passée. « Je suis très heureux de renouveler deux années supplémentaires avec l’équipe » ajoute Rabat. « Mais la meilleure nouvelle est que nous aurons du matériel d’usine à partir de 2020, il sera donc très important de pouvoir continuer à lutter à chaque course. La catégorie MotoGP devient de plus en plus compétitive et nous devons avoir le meilleur pour obtenir des résultats. Je remercie Raúl pour sa confiance, car cette année n’a pas été facile, mais lors des dernières courses, nous avons été plus forts et, avec cette confiance donnée pour encore deux ans, je reviendrai au sommet pour la seconde moitié du championnat ».

Le champion de Moto2 2014 est en MotoGP depuis 2016 et le meilleur résultat obtenu jusqu’à présent est la septième place en Argentine en 2018. Au cours des premières saisons, il a couru avec l’équipe de Marc VDS sur une Honda avec laquelle il n’était pas à l’aise. Le passage dans l’équipe Avintia au guidon d’une Ducati lui a permis d’avoir de meilleures sensations. Mais à Silverstone, un grave accident l’a obligé à rater toutes les courses suivantes. Même le début de l’année 2019 a probablement été affecté par ces problèmes physiques. Lorsque vous fracturez le fémur, le tibia et le péroné de la jambe droite, il n’est pas facile de retrouver une condition parfaite le plus tôt possible…



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing