Contraint et forcé par une violente chute ayant entraîné une fracture de l’humérus dont il a sous-évalué la gravité, Marc Marquez a dû faire l’impasse sur toute la saison 2020 de MotoGP. La situation reste préoccupante pour l’officiel Honda qui n’a plus touché sa moto depuis juillet dernier. A tel point qu’une nouvelle chirurgie est envisageable, ce qui affecterait d’ores et déjà son année 2021… Une question sensible à laquelle il répondra le 1er décembre…

Le premier jour du prochain mois de décembre sera un jour important pour Honda, les fans, et Marc Marquez lui-même. A cette date, il prendra une décision dont les conséquences se répercuteront dans le temps. Il s’agira d’annoncer une nouvelle opération à son humérus droit, ou pas. La première option signifiera une année 2021 d’ores et déjà impactée par la blessure de juillet 2020.

La seconde posera question sur l’état de forme dans lequel se trouvera l’octuple Champion en reprenant le guidon de sa Honda. Car ce qui handicape Marc Marquez est ce que l’on appelle une pseudarthrose humérale. En plus de l’insertion d’une nouvelle plaque, il serait nécessaire de renforcer l’humérus avec de la moelle osseuse pour aider la biologie de l’os fracturé à guérir…

Un retour en mai 2021 pour Marc Marquez ?

Le journal El Pais en révélant le dilemme a donc déclenché le compte à rebours. Selon les experts, si la troisième opération était validée, Marc Marquez serait à nouveau absent pendant six mois, jusqu’en mai la saison prochaine, soit après le déroulé de six rendez-vous de la saison prévue au calendrier annoncé.

On rappellera que Marc Marquez a violemment chuté lors de la manche d’ouverture de la saison 2020 à Jerez. Son humérus droit fracturé a été opéré et le week-end suivant, il a tenté de revenir à la compétition sur le même tracé. Un échec qui s’est transformé ensuite en désastre après la rupture de la plaque posée, officiellement à la suite d’un accident domestique. Une nouvelle chirurgie a eu lieu et, depuis, la convalescence ne se passe pas aussi bien qu’escomptée. Des critiques sur l’équipe médicale ont fuse de la part de l’entourage du champion, trahissant un désarroi de mauvais augure. La suite, donc le 1er décembre

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team