Les choses vont changer chez Ducati qui va envoyer un signal fort à un MotoGP relativement épargné par les mœurs de la Formule 1. Jusque-là, deux pilotes motos dans un team avaient le droit de se battre l’un contre l’autre sans autre consigne que de ne pas détruire tout le travail de l’équipe. Un Rubicon franchi par Iannone lors d’un Grand Prix d’Argentine disputé contre Dovizioso et on connaît la suite. Mais le partage des points et la beauté du sport sont aussi un handicap face à une machine comme Marc Marquez. Les rouges revoient donc leur copie et… pour mieux adouber celle du compatriote Ferrari !

Paolo Ciabatti a prévenu. A partir de 2019, Ducati aura un premier pilote, du nom d’Andrea Dovizioso. Petrucci, lui, sera là pour l’aider, le servir, et certainement pas lui tailler des croupières. Les luttes fratricides entre Desmosedici, ce sera fini. Alors profitons encore de cette saison entre Lorenzo et Dovizioso. Mais justement, ces duels coûtent cher et c’est en les étudiant que Ducati a décidé de devenir une bête à sang froid… « Avoir deux grands pilotes peut présenter un avantage, mais aussi l’inconvénient d’un partage des points, voire pire » explique le directeur sportif.

« A Jerez, la lutte entre Andrea et Jorge a fini en collision avec Pedrosa, au Mans, Dovi est tombé en voulant prendre l’ascendant sur Lorenzo. De là, nous avons tiré une leçon : pour battre un champion du calibre de Marc Marquez, qui est non seulement très rapide, mais aussi régulier, deux pilotes rapides n’est pas un choix idéal “.

La conclusion sur GPOne est implacable : « Andrea sera notre premier pilote, Danilo son coéquipier.  On n’utilisera pas le mot « co-pilote », mais Dovi a montré qu’il peut gagner le titre, et entre les deux il y a un respect mutuel. Petrucci n’a pas encore gagné, et peut-être que rentrer dans l’équipe officielle lui donnera ce quelque chose en plus qu’il ne peut bien sûr pas avoir dans l’équipe satellite de Pramac ».

Mais il ne gagnera pas à n’importe quel prix et sa mission sera de rendre des points pour son leader. Pendant ce temps, chez Honda, on a décidé d’assumer une stratégie exactement inverse et accueillant un couple explosif : Marc Marquez et Jorge Lorenzo.

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Jorge Lorenzo, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team