Le dimanche 27  juin 2021, Álex Rins a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit d’Assen, à l’issue du Grand Prix des Pays-Bas.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, qui a terminé la course en 11e position, après avoir été quelque peu chahuté par Johann Zarco.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Álex Rins sans la moindre mise en forme.


 

Álex, vous étiez bien parti en course puis vous avez chuté au classement. Pouvez-vous nous en dire plus, notamment ce qu’il s’est passé avec Johann Zarco ?

« Avec monsieur Johann ! Je pense que tout le monde a vu ce qu’il s’est passé. Si je n’avais pas été là, il serait peut-être sorti de sa trajectoire. Je ne m’attendais pas à ce dépassement, et le problème c’est que je me suis retrouvé avec son aileron sous mon bras, et la seule chose possible pour moi fut de relever la moto pour l’éviter. Je suis donc parti dans les graviers, je me suis retrouvé en dernière position et j’ai perdu du temps. »

« J’ai vraiment été malchanceux car le rythme était bon, même si pas suffisant pour gagner. Je pense néanmoins que le top 3 ou le top 4 était envisageable. Il a détruit notre course, et depuis qu’il est arrivé en MotoGP en 2017 il se montre très agressif dans les dépassements. C’était une manœuvre idiote, car il se bat pour le championnat, alors imaginez si on avait chuté tous les deux. Cela n’a pas de sens. »

« Un top 3 ou un top 4 était envisageable »

Vous parlez de manœuvre agressive de la part de Zarco, mais ne pensez-vous pas que c’est la norme en MotoGP ?

« Si vous posez la question à d’autres pilotes, vous allez bien en trouver qui vont aussi se plaindre de moi. Mais lors de cette course j’ai procédé à de nombreux dépassements pour remonter de la dernière à la 11e place, et je pense que personne ne peut se plaindre de mes manœuvres… C’est tout ce que j’ai à dire. »

Comment évaluez-vous votre première moitié de saison ?

« C’est difficile, car lors de cette première partie de championnat nous avons affiché une bonne pointe de vitesse ainsi qu’un bon rythme, mais c’était aussi difficile pour moi de finir les courses. Sincèrement depuis le Sachsenring où nous sommes revenus sur les réglages de l’an dernier j’ai de nouveau de bonnes sensations. »

« Depuis le retour aux réglages de l’an dernier j’ai de nouveau de bonnes sensations »

Si on met de côté l’incartade avec Zarco, vous avez eu un rythme solide. Comment avez-vous ressenti cela au niveau de votre bras ? Est-ce que cela a été plus difficile que ce à quoi vous vous attendiez ?

« C’est difficile d’être heureux aujourd’hui, car comme vous l’avez dit nous avions le rythme, mais encore une fois nous n’avons pas fini à la position que nous visions. Nous avons fait notre travail, par exemple quand j’étais dans ma remontée et que je multipliais les dépassements. Théoriquement, quand vous dépassez vous perdez du temps, mais les chronos étaient tout de même satisfaisants, toujours dans la fenêtre des 1’33. Au niveau du bras ça s’est bien passé. J’ai eu quelques difficultés lors des trois derniers tours, quand j’étais devant Binder. Je sais qu’il est très bon au freinage, donc j’ai essayé de gérer pour ne pas perdre ma position, et au final j’ai réussi à la préserver, donc ça va. »

 

 

Vous avez beaucoup chuté sur cette première partie de saison. N’en demandez-vous pas trop à votre moto ? Avez-vous tendance à surpiloter par rapport aux saisons précédentes ?

« Sincèrement j’ai une très bonne équipe derrière moi. Nous travaillons très dur chaque jour, et comme vous l’avez dit nous n’obtenons pas les résultats voulus sur cette première partie de saison. Mais sur cette course j’étais vraiment bien, tout comme c’est le cas depuis que nous sommes revenus en arrière au niveau des réglages. Au Sachsenring j’étais déjà dans le coup, et j’aurais pu viser une sixième place si la météo n’avait pas fait des siennes. Aujourd’hui j’étais également en bonne position, donc je pense que nous pouvons honnêtement faire une bonne seconde partie de raison. »

« Nous pouvons faire une bonne seconde partie de saison »

 

MotoGP Assen – Classement de la course

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar