En ce samedi 26 juin 2021, Marc Márquez a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit d’Assen, à l’issue des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, dont les effets de son highside survenu hier se sont fait ressentir sur sa performance du jour, l’empêchant de faire mieux que 20e sur la grille de départ.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Marc Márquez sans la moindre mise en forme.


 

Marc, vous avez suivi pas mal de pilotes aujourd’hui. Doit-on en déduire que vous êtes en difficulté pour trouver le bon rythme ?

« Ce matin sitôt que j’ai grimpé sur la moto je me suis rendu compte qu’il ne serait pas possible de la piloter correctement. C’est lié à mon accident d’hier, car j’avais encore très mal au pied droit, et je n’étais pas non plus capable de beaucoup forcer sur le bras droit, donc je n’ai pas pu attaquer et cela a été très difficile. Ça c’était pour la matinée. Ensuite dans l’après-midi étape par étape ça a été mieux, et demain sera encore meilleur. »

« Dans l’après-midi j’ai été en mesure de rouler vite à la fois en étant tout seul qu’en suivant d’autres pilotes. Lors de mon premier run j’ai en effet piloté en étant pour ainsi dire seul en piste. Lors du deuxième j’ai eu la chance de pouvoir suivre Zarco. J’ai aussi eu la possibilité de faire plusieurs tours dans la fenêtre basse des 1’33, ce qui est en soit un bon rythme, surtout en pneus usés comme je l’étais. Mais ce qui est sûr malheureusement c’est que mon accident d’hier a eu de grosses répercussions sur aujourd’hui. »

Vous dites que votre accident d’hier vous a limité physiquement, mais vous a-t-il limité également mentalement ? Vous sembliez en effet désabusé suite à votre nouvel accident survenu aujourd’hui lors de la Q1…

« L’accident que j’ai eu aujourd’hui est ce qu’on peut appeler un “accident normal”. C’était les qualifications, alors j’étais à l’attaque, j’ai beaucoup demandé aux freins et à l’avant de ma moto. Donc je comprends cet accident. J’étais juste énervé envers moi-même car je ne pilotais pas bien. Avec les pneus soft j’avais été plus rapide lors des FP4 que lors des qualifications… et ensuite avec mon second jeu de gommes j’ai eu de très bonnes sensations et j’avais l’impression d’avoir un gros potentiel à disposition. »

« Mon accident d’aujourd’hui était un “accident normal” »

« C’est d’ailleurs pour cela que j’étais en train d’attaquer fort, et finalement j’ai perdu l’avant et c’est pour ça que j’étais déçu, d’autant plus que j’avais conscience que ça signifiait que j’allais prendre le départ depuis le fond de la grille demain. Mon accident d’hier m’a touché physiquement et mentalement mais uniquement dans la matinée. Dans l’après-midi j’étais déjà passé à autre chose et j’étais en mesure de bien piloter. »

 

 

Vous avez encore beaucoup travaillé avec le nouveau châssis aujourd’hui…

« C’est vrai. L’idée première était de poursuivre les comparaisons, mais j’ai fini par dire à l’équipe que je n’étais pas franchement en mesure de comparer les deux châssis. J’arrivais tout juste à tenir sur la moto et à suivre les trajectoires, et je ne pouvais pas du tout attaquer comme je le voulais. J’ai donc demandé à l’équipe sur quel châssis il préférait me voir évoluer. Ils m’ont répondu qu’ils voulaient que je reste avec le neuf, et c’est d’ailleurs avec celui-ci que je vais prendre part à la course demain. »

« Je sens que le nouveau châssis a du potentiel, et dans certaines portions du circuit il est clairement mieux. Hier je me suis plaint du TC [Traction Control], et aujourd’hui Honda a été capable de m’apporter une solution sur ce point. C’était bien mieux niveau sécurité. Ils font vraiment du bon travail, et je suis content de cela. C’est vrai que demain nous allons partir depuis la 20e place sur la grille, mais le potentiel de la moto n’est pas mauvais. Je pense même qu’on avait le potentiel pour démarrer sur l’une des deux premières lignes. Malheureusement cela n’a pas été possible en raison de différents facteurs. »

« On avait le potentiel pour démarrer sur l’une des deux premières lignes »

 

MotoGP Assen – Classement des qualifications

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team