Au Portugal, vendredi, Maverick Viñales n’a pas seulement vécu les sensations distillées par les montagnes russes uniquement au guidon de sa Yamaha, en défiant l’intimidant tracé de Portimao aux montées et descentes vertigineuses. Il a aussi connu ces différences de niveau face au chrono. En tête de la feuille des temps au terme de la FP1, il n’était en effet plus que septième à la fin de la FP2. Une différence de performances et de sensations d’une séance à l’autre qui lui rappelle de mauvais souvenir…

Yamaha a bien débuté le week-end de Portimão vendredi, mais Maverick Viñales semble avoir plus de problèmes que son coéquipier Quartararo. Il manque encore quelque chose à l’Espagnol pour le podium MotoGP ciblé dimanche. « Dans l’ensemble, nous avons eu beaucoup de problèmes avec le pneu avant », a déclaré Viñales un tantinet agacé. « Je manque de confiance parce que je ne peux pas freiner comme je le souhaite. Mais nous pouvons certainement atténuer le problème. En FP1 ce n’était pas mal du tout, j’avais beaucoup de grip, mais l’après-midi, on ne sait pas pourquoi, c’était très glissant, surtout à l’avant ».

« S’il y a peu d’adhérence, j’ai de sérieux problèmes d’accélération car la moto bascule trop et je n’arrive pas à la ressentir, ce qui signifie que je perds beaucoup de temps. J’ai des problèmes presque partout sur la piste, donc je pense que nous devons travailler sur les réglages pour nous améliorer », a-t-il déclaré.

« C’est très positif que nous soyons sur une place en Q2 malgré ces choses », a poursuivi le Top Gun. « Nous analyserons la journée et essayerons de nous améliorer samedi. Le résultat du premier jour ne représente pas notre vrai niveau. Nous savons que nous pouvons être plus forts sur cette piste ».

Viñales : « je ne peux pas dire avec certitude si la moto actuelle est meilleure que la précédente »

Et au sujet de la nouvelle M1, Viñales a-t-il eu des réponses rassurantes sur un autre tracé que Losail ?   « Je ne peux pas dire avec certitude si la moto actuelle est meilleure que la M1 précédente, il est trop tôt pour cela. Nous devons faire plus de courses et plus de tours pour en avoir une image plus précise », a répondu l’Espagnol.

« Cela peut changer rapidement, par exemple nous étions bons dans ce domaine le matin, mais l’après-midi, nous manquions quelque chose et nous avons perdu notre adhérence. Nous resterons calmes et nous avons beaucoup de potentiel, donc nous ne nous plaignons pas trop. Nous devons comprendre comment en tirer le meilleur parti ».

Viñales termine sur le cas Marc Marquez : « je n’ai pas rencontré Marc sur la piste, mais j’étais sûr qu’il serait en tête. Il a été très rapide dès le départ et cela ne nous a pas surpris. C’est bien qu’il soit de nouveau ici, car c’est bien quand tous les pilotes sont sur la piste ».

Viñales Portugal

MotoGP Portugal J1 : chronos

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP