Pecco Bagnaia

Les éloges n’en finissent plus pour un Pecco Bagnaia Champion du Monde MotoGP au terme de cette saison 2022. Il faut dire qu’il a marqué le coup autant que les esprits. Chez Ducati, il ramène une couronne attendue depuis 2007, à l’Italie un sceptre perdu depuis 2009 tout en portant haut cette chère italianité prônée notamment à Borgo Panigale en consacrant dans la liesse un couple transalpin homme-moto, ce qui n’avait plus été vu depuis un demi-siècle. Mais maintenant que le rideau est tombé, il y a aussi les anecdotes. Dont celle-ci, du team manager Davide Tardozzi, qui fait de Bagnaia non seulement un élément décisif de cette campagne, mais aussi un sauveur de la marque de Borgo Panigale. Pour le comprendre, il faut remonter au mois de février…

Ce n’est qu’en toute fin de partie dans cette campagne 2022 de Grand Prix que Ducati a pu mettre fin à 15 années de disette en termes de titre pilotes en MotoGP. Mais avant d’en arriver là, il y a eu non seulement une saison, mais aussi, et surtout selon Davide Tardozzi, une présaison. Le team manager fait ainsi grand cas de l’importance de Pecco Bagnaia dans le développement de la Desmosedici GP22, qui s’est révélée « cruciale » dans la quête de la couronne. Des conseils et des indications qui ont été judicieusement donnés dès le mois de février.

S’adressant à Sky Sport, le directeur de l’équipe Ducati explique : « nous pensons et espérons que Bagnaia fera un long chemin avec nous et aussi avec quelques titres supplémentaires. Notre Pecco nous a donné une indication importante et stratégique en février, lors de la dernière journée d’essais à Mandalika, qui a été cruciale pour croissance de la moto lors des courses suivantes ». L’italien insiste même : « tout autant qu’à Ducati, on doit lui attribuer le mérite d’avoir transformé la moto en très peu de temps, car cela s’est fait conformément à ses indications ».

Francesco Bagnaia, Ducati Lenovo Team, Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana

« Pecco Bagnaia et Jorge Lorenzo semblent presque être liés l’un à l’autre« 

Pecco Bagnaia a donc aussi un réel talent de metteur au point et, sur cet aspect, il se rapproche d’un autre ancien pilote Ducati : Jorge Lorenzo. Un parallèle que fait son actuel chef mécanicien Cristian Gabarrini. Si ce dernier refuse toute amalgame entre Pecco Bagnaia et Casey Stoner, il veut bien constater des similitudes entre l’Italien et le quintuple Champion du Monde. On lit ainsi sur motorcyclesports : « Pecco ressemble beaucoup à Jorge. Il se plaint des mêmes choses à propos de la moto. Il est très bon dans certaines situations et phases, il est très similaire ».

Gabarrini ajoute même : « ils semblent presque être liés l’un à l’autre, en termes d’approche du week-end de course. Sur le plan technique, juste pour faire une comparaison, Pecco est très proche de Jorge Lorenzo : style de pilotage, exigences pour la moto, deux choses connexes. Il est très fort et très intelligent ». Pas étonnant, dès lors, qu’il bénéficie de toute l’attention d’un des grands fans de Jorge Lorenzo, soit Gigi Dall’Igna.

« Bagnaia semble descendre de Jorge Lorenzo, ils se ressemblent beaucoup » - Christian Gabarrini

 

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team