Après sa victoire en Thaïlande, Marc Márquez se rend au Grand Prix du Japon, la 16e manche de la saison, avec 77 points d’avance sur Andrea Dovizioso et 99 sur Valentino Rossi, et donc le souhait inévitable d’y concrétiser sa première possibilité d’obtenir son 5e titre en catégorie reine devant ses employeurs nippons, comme il l’a déjà fait à 2 reprises en 2014 et 2016.

Avec un maximum de 100 points disponibles sur les quatre autres courses de la saison, Marc Márquez pourrait en effet mathématiquement remporter le titre mondial MotoGP 2018, mais pour cela, le pilote Honda devra terminer devant Andrea Dovizioso ou ne pas perdre plus de 2 points par rapport à ce dernier, alors que la seule chance pour Valentino Rossi de rester dans la course au titre serait de remporter la victoire sans que Marc Márquez ne marque le moindre point (voir le détail précis ici).

Or, dès le Grand Prix de Thaïlande, Marc Márquez a clairement signifié que des améliorations devraient être apportées à sa Honda RC 213 V pour avoir une chance de finir devant Andrea Dovizioso à Motegi (voir ses déclarations ici). Dans le cas contraire, le Catalan essaiera de prendre son mal en patience…

Les dernières éditions du Grand Prix du Japon à Motegi ont été marquées par le froid et perturbées par la pluie, alors que Marc Márquez n’y a remporté qu’une seule victoire en catégorie reine, en 2016, sur un circuit qui a vu 4 vainqueurs différents lors des 4 dernières éditions : Jorge Lorenzo en 2014, Dani Pedrosa en 2015, Marc Márquez en 2016, Andrea Dovizioso en 2017.

Marc Marquez : « Nous avons notre première balle de match lors de cette course à domicile pour Honda, ce qui est très important pour notre constructeur. Bien sûr, nous allons essayer d’obtenir le meilleur résultat possible devant les gens de Honda et les fans à domicile, mais le Motegi est un circuit où la forte accélération est un facteur clé, donc nous devrons travailler dur et nous améliorer un peu dans ce domaine si nous voulons combattre avec Ducati. Sinon, nous essaierons de rester concentrés et calmes et de gérer la situation aussi bien que possible. L’important, c’est d’atteindre notre but à un moment donné ».