C’est à Doha au Qatar, où vont commencer ce samedi les tests MotoGP en prélude au Grand Prix qui se déroulera dans deux semaines, que l’Aprilia Racing Team Gresini a choisi de présenter ses pilotes et sa RS-GP 2020.

Aleix Espargaró était accompagné d’Andrea Iannone, dont les problèmes avec la FIM n’étaient pas encore réglés, ce qui expliquait partiellement la présence de Bradley Smith, pilote d’essai, et peut-être titulaire si les ennuis de Iannone ne sont pas rapidement solutionnés.

C’était l’occasion d’admirer la nouvelle décoration de cette Aprilia qui, avec son récent moteur V4 à 90°, a beaucoup impressionné lors des essais préliminaires hivernaux.

 

Selon Aleix Espargaró, « C’était vraiment un début positif avec cette moto à Sepang, car je n’ai pas vu beaucoup de changements techniques depuis que j’ai rejoint Aprilia il y a trois ans. Nous avons tous fait un effort, mais il manquait quelque chose d’important sur la moto. Le modèle 2020 est complètement nouveau, c’est une grande révolution. Dès le premier tour en Malaisie, j’ai senti que cette moto avait beaucoup plus de potentiel. Avec le modèle 2019, j’étais à la limite, on ne pouvait pas aller plus vite avec. Sur la RS-GP 2020, je me suis immédiatement sentie beaucoup mieux et beaucoup plus compétitif. Bien sûr, nous n’avons fait qu’un seul test, nous avons beaucoup de travail à faire, car nos adversaires sont très forts, le niveau en MotoGP est très élevé. Mais je m’attends à une année divertissante. »

Pour Andrea Iannone, « J’ai parlé à Aleix et Bradley et ils m’ont dit que la moto avait été beaucoup améliorée. J’espère l’essayer dès que possible, je suis confiant. A Sepang, c’était un très bon début, nous avons travaillé dur. Dès le premier tour, j’ai compris que la moto avait un grand potentiel et je me suis immédiatement senti plus compétitif. Je sais que nous n’avons fait qu’un seul test et qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, mais je pense que nous nous réjouissons de cette année amusante. Je me sens en pleine forme et prêt à me battre pour le podium, j’ai aussi une grande équipe derrière moi. »

Selon le Directeur de la compétition d’Aprilia, Massimo Rivola, « Ce fut l’hiver le plus long de ces dernières années pour Aprilia Racing. Les gars et les filles du département course ont fourni un effort vraiment incroyable. Arriver à Sepang avec deux prototypes était déjà une petite victoire pour nous. Lors du premier test, la nouvelle RS-GP a montré de bons signes, nous devons donc reprendre à partir de là pour construire notre nouvelle saison. Je l’ai déjà dit, et je le confirme encore : nous ne pouvons pas nous attendre à un chemin clair. Nous aurons très probablement un début de saison compliqué avec une moto encore nouvelle, mais je suis certain qu’à partir de la mi-saison, nous pourrons voir la vraie valeur du travail acharné effectué à Noale. J’espère que nous aurons bientôt Andrea avec nous et que nous pourrons compléter, avec Aleix et Bradley, notre trio de pilotes. »

Pour le Directeur technique Romano Albesiano, « Pour Aprilia Racing, la RS-GP 2020 représente un défi technique unique. La nouvelle moto a été créée en reprenant les concepts cardinaux du département course et en les retravaillant à la lumière de l’expérience accumulée au cours des dernières saisons. Il s’agit d’un prototype innovant à bien des égards, à commencer par ceux qui sont clairement visibles, ce qui confirme l’attitude d’Aprilia Racing, qui revendique l’innovation technologique comme sa valeur première. Comme pour tout remodelage, il faudra une période de raffinement. Nous avons eu une charge de travail extrêmement lourde au cours des derniers mois, mais je suis absolument satisfait du résultat obtenu. C’est une satisfaction que je suis heureux de partager avec le groupe de travail de Noale. »

D’après le Team Manager Fausto Gresini, « Le fait d’avoir entendu dire que les pilotes avaient aimé la nouvelle moto dès les essais en Malaisie a été la première bonne nouvelle pour notre saison 2020. Les efforts d’Aprilia Racing ont été incroyables et sont une démonstration de désir et de dévouement pour ce championnat. Les débuts ne seront pas simples. La moto est très jeune et a évidemment besoin d’être développée. Mais je crois que la force d’une équipe se manifeste précisément dans des moments comme celui-ci, où nous devons serrer les rangs et viser tous le même objectif. Après l’enthousiasme suscité par un bon début, nous attendrons de voir la réaction sur les autres pistes, en commençant précisément par le Qatar. Nous devons tous rester concentrés sur une seule ambition : porter ce projet le plus haut possible. »

 

 

 

Photos © Piaggio Group et motogp.com / Dorna


Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro, Andrea Iannone, Bradley Smith

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini