Évidemment, ce n’est pas dans les communiqués de presse que vous pourrez en trouver trace. Là, le pilote Ducati se contente d’y faire une allusion à peine perceptible…

Danilo Petrucci : « Pour ce qui est des aspects positifs, nous avons été très rapides en FP4 et cela me donne confiance. La sensation avec la moto était vraiment bonne, à tel point que j’ai réalisé mon meilleur temps vers la toute fin. Notre objectif était de nous qualifier parmi les deux premières lignes et nous l’avons malheureusement raté, même si ce n’est que d’une très petite marge. Je n’ai pas pu rouler aussi vite que je l’aurais souhaité, et cela nous donne un peu plus de travail à faire, mais cela représente aussi une motivation supplémentaire avant la course. Il sera crucial de prendre un bon départ, mais je suis assez confiant, compte tenu de notre rythme. Il y a beaucoup de concurrents compétitifs, et la gestion des pneus fera la différence, donc nous devons être aussi préparés que possible, également sur ce point ».

Mais lors de ses déclarations à la télé vision italienne Sky, Petrux a clairement avoué qu’il n’avait pas apprécié que Marc Márquez prenne sa roue à 2 reprises durant la qualification, la première fois dès le premier tour lancé avant que le pilote Ducati ne coupe son effort, la seconde dans les derniers tours, ce qui a permis à l’Espagnol de réaliser le 3e temps : « Je suis désolé d’avoir perdu la deuxième ligne, ce qui était l’objectif minimum, et je suis septième. Malheureusement, je n’ai pu faire que deux tours parce que Márquez s’est beaucoup occupé de moi, mais c’est bon comme ça, et la course de demain sera la même. Évidemment, j’aurais aimé partir plus en avant ».

Danilo Petrucci, plus en colère dans son box que devant un micro, a reçu le soutien de sa direction en la personne de Davide Tardozzi : « non, je ne suis pas content qu’un champion du monde s’occupe de nous ! »

Andrea Dovizioso comprend son coéquipier, même si, avec sa grande sagesse habituelle, il sait relativiser les faits : « Ce n’est pas une question d’irrégularité, mais ce n’est pas bien que l’on fasse ça deux fois en quinze minutes. C’est la raison pour laquelle je peux comprendre Danilo, s’il est en colère. Ce n’est pas beau, mais ce n’est pas très grave. Au moins pour le moment. Et puis je n’ai pas vu les images… »

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, Marc Márquez a répondu : « j’aurais peut-être pu faire le même chrono mais en prenant plus de risques. Ma stratégie était de prendre moins de risques car j’avais déjà chuté 2 fois aujourd’hui. En qualifications, vous devez attaquer et je ne me sentais pas prêt à attaquer et j’ai donc juste essayé de changer de stratégie. C’est ça le MotoGP, et on ne peut pas oublier que Danilo est sorti devant moi dans la pit lane. Il n’y a donc rien à dire ».

Cette dernière phrase n’était sans doute pas de l’avis de la presse italienne, puisque celle-ci est revenue sur le sujet hors caméra. Là, le champion du monde en titre a déclaré : « c’est le MotoGP ! Il arrive parfois que d’autres me suivent, alors que cette fois j’ai dû suivre un pilote. Alors bienvenue à Danilo au club des pilotes officiels. Comme je lai déjà dit dit, nous sommes en MotoGP et non en rallye, où il n’y a aucune piste. Le fait est que quand les autres le font avec moi, c’est normal, et quand je le fais, je suis en tort (sourire). Mais c’est OK, demain ce sera la course ».

La tension monte…
Demain, Danilo Petrucci s’élancera 4 places derrière Marc Márquez.

MotoGP, Qatar J2 : chronos

1 12 Maverick VIÑALES Yamaha 1’53.546
2 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’53.744 0.198 0.198
3 93 Marc MÁRQUEZ Honda 1’53.745 0.199 0.001
4 43 Jack MILLER Ducati 1’53.809 0.263 0.064
5 20 Fabio QUARTARARO Yamaha 1’53.946 0.400 0.137
6 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’54.095 0.549 0.149
7 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’54.200 0.654 0.105
8 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’54.236 0.690 0.036
9 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’54.239 0.693 0.003
10 42 Álex RINS Suzuki 1’54.257 0.711 0.018
11 36 Joan MIR Suzuki 1’54.390 0.844 0.133
12 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia 1’54.917 1.371 0.527
Q1 Results:
Q2 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’54.270
Q2 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’54.431 0.161 0.161
13 63 Francesco BAGNAIA Ducati 1’54.472 0.202 0.041
14 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’54.537 0.267 0.065
15 99 Jorge LORENZO Honda 1’54.563 0.293 0.026
16 44 Pol ESPARGARÓ KTM 1’54.740 0.470 0.177
17 88 Miguel OLIVEIRA KTM 1’55.122 0.852 0.382
18 53 Tito RABAT Ducati 1’55.428 1.158 0.306
19 29 Andrea IANNONE Aprilia 1’55.464 1.194 0.036
20 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’55.642 1.372 0.178
21 5 Johann ZARCO KTM 1’55.797 1.527 0.155
22 55 Hafizh SYAHRIN KTM 1’55.937 1.667 0.140
23 38 Bradley SMITH Aprilia 1’56.036 1.766 0.099


Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team