Datuk Razlan Razali, le boss du Petronas Yamaha Sepang Racing Team (SRT), est confiant que son pilote Franco Morbidelli pourrait bien être le champion du monde MotoGP cette saison.

Pour en arriver à cette conclusion, le raisonnement est simple : Il a déclaré à l’agence de presse malaisienne Bernama que l’objectif était tout à fait réalisable par l’Italien puisque le coureur a terminé deuxième la saison dernière après avoir accumulé 158 points en 14 courses, bien qu’il ait eu du mal à monter sur le podium lors des premières courses pour des problèmes mécaniques indépendants de son niveau de pilotage.

Razlan Razali : « Au début de l’année dernière, il ne s’est pas avéré régulier en raison de problèmes de moto, et également d’un accident en course en Autriche, qui ont quelque peu affecté ses performances. Mais après cela, il a été plus régulier que les autres pilotes et c’est pourquoi il a pu terminer deuxième. S’il ne fait pas face à des problèmes techniques (cette saison), il peut être champion du monde. »

Poursuivant sa réflexion pragmatique, Razlan Razali a déclaré qu’il pensait que Franco Morbidelli serait ensuite attiré par des équipes d’usine comme Ducati et Honda en 2022 s’il devenait champion de MotoGP cette saison. Il a cependant souligné que toute équipe intéressée d’obtenir en 2022 les services de l’actuel vice-champion du monde MotoGP devra payer une compensation appropriée à Petronas Yamaha SRT, le pilote italien ayant signé un contrat avec eux jusqu’à la fin de la saison 2022.

L’année dernière, “Franky” a remporté le Grand Prix de Saint-Marin, celui de Teruel et celui de Valence, en plus de monter sur le podium au Grand Prix de République tchèque et au Grand Prix du Portugal. Après deux saisons aux côtés de Fabio Quartararo, il fait cette année équipe avec son compatriote sept fois champion du monde MotoGP, Valentino Rossi, en provenance du team Monster Energy Yamaha.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team