Andrea Iannone est un personnage décalé dans un paddock MotoGP fait d’athlètes sans peur et sans reproche, sans oublier une moralité de spartiate. Par son parcours et ses humeurs hors et sur la piste, Romano Fenati ne sent pas moins le soufre, même si, ces derniers temps, le mauvais génie Fenati est rentré dans sa lampe. Deux personnalités fortes qui ont décidé d’un destin en commun puisque l’actuel pilote Sniper en Moto3 a demandé aux frères Iannone un coup de main pour un coaching dont on est déjà avide de connaître les résultats…

C’est une alliance que l’on n’imaginait pas. Et d’abord parce que l’on s’était persuadé d’un Andrea Iannone pensant d’abord, et uniquement, à lui. Seulement voilà, on avait tout faux. Joe le Maniac explique dans des propos relayés sur Tuttomotoriweb : « je pense que ce travail est pour moi une passion avant d’être des affaires » a déclaré le pilote de Vasto. « Je connais Romano depuis l’âge de cinq ou six ans » a expliqué le pilote Aprilia. « Je pense que Romano a un très bon talent, une histoire de vie étrange et difficile. »

Andrea Iannone a décidé d’aider son ami et collègue. Mais il n’est pas seul dans cette démarche : « mon frère est comme un ange. C’est un homme bon pour Romano. Angelo a un bon caractère, il est calme et intelligent. Cela aide beaucoup Romano. Il m’est impossible de le suivre car j’ai mon travail, mon défi. Je vis pour ça. Je suis concentré sur ce projet. Romano est un projet différent et nous allons essayer de l’aider. Mon frère et moi allons travailler ensemble. Mais avant tout, c’est le travail de mon frère. Mon travail consiste à faire de la moto et à parler aux ingénieurs d’Aprilia. »

Est-ce que cela conduira les frères Iannone à passer du temps avec Fenati en dehors de la piste ? « Nous verrons en dehors de la piste » a-t-il déclaré. « Commençons maintenant. Il n’est pas possible de tout changer. Nous allons commencer à travailler. Mon frère est d’une grande aide. Il suit Romano pendant deux ou trois courses et à la fin, il saura quel est le meilleur travail pour lui… Je pense qu’il a un grand potentiel. Il est certainement un pilote exceptionnel avec beaucoup de talent. Mais parfois, il a besoin de conseils. À 18 ou 19 ans, il est très facile de se perdre. Mais dans tous les cas nous verrons. Nous allons essayer d’aider Romano de la meilleure façon. »



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini