Il se dit que Misano est une piste où les Yamaha peuvent s’en donner à cœur joie, au point de viser la victoire. Une réputation que voudra notamment vérifier Maverick Viñales. Le pilote Monster Energy Yamaha MotoGP s’est d’ailleurs qualifié pour la huitième fois en pole position dans la catégorie reine en Grand Prix moto, la première depuis le Qatar et la seconde de l’année, égalant ainsi son total de 2018.

C’est la sixième pole position de l’équipe depuis que Misano a fait son retour dans le calendrier en 2007. La dernière pole d’une pilote Yamaha sur cette piste était celle de Viñales en 2017, où il a terminé quatrième en course.

Avant de savoir si l’Espagnol s’annonce comme l’homme fort de ce rendez-vous, faisons un point de situation avec le tableau que tout le monde nous envie…

Misano MotoGP™

2018

2019

FP1

1’32.608 Andrea Dovizioso (Voir ici)

 1’33.153 Fabio Quartararo
FP2

1’32.198 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’32.775 Maverick Viñales
FP3

1’32.788 Johann Zarco (Voir ici)

1’32.081 Fabio Quartararo
FP4

1’32.633 Maverick Viñales (Voir ici)

1’33.265 Marc Marquez
Q1

1’32.389 Dani Pedrosa (Voir ici)

1’33.147 Johann Zarco
Q2

1’31.629 Jorge Lorenzo (Voir ici)

1’32.265 Maverick Viñales
Warmup

1’32.536 Marc Márquez (Voir ici)

1’33.409 Marc Márquez
Course

Dovizioso, Márquez, Crutchlow (Voir ici)

Record

1’31.629 Jorge Lorenzo (2018)

Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) s’est qualifié deuxième, égalant son meilleur résultat depuis son accession en MotoGP en 2014, performance qu’il avait réalisé au Mans dans son année de rookie sur Yamaha. Avec Pol deuxième, c’est le meilleur résultat d’un pilote KTM en catégorie MotoGP, battant la troisième place acquise par Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) à Brno.

Si Fabio Quartararo gagne la course à Misano (20 ans et 148 jours), il serait le deuxième plus jeune vainqueur en catégorie derrière Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui avait 20 ans et 63 jours lors de sa victoire au Grand Prix des Amériques en 2013.

Assurant une deuxième ligne sur la grille, Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) égale son meilleur résultat en qualifications après sa quatrième place en Italie et en Catalogne cette année. Avec Viñales, Quartararo et Morbidelli, c’est la seconde fois cette année que Yamaha place trois pilotes dans le Top 4 après Barcelone.

Le leader du championnat Márquez s’est qualifié en cinquième position pour la seconde fois consécutive à Misano, et en tant que meilleur pilote Honda. C’est la pire qualification de Márquez depuis une autre cinquième place acquise à Valence la saison dernière. La dernière fois que le Catalan a remporté une course en se qualifiant hors du Top 4 était l’an passé au Japon.

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui est le plus titré à Misano en catégorie reine avec Jorge Lorenzo (Repsol Honda Team) avec trois victoires, s’est qualifié septième pour la seconde fois consécutive. Les deux éditions de 2018 et 2011, où « The Doctor » avait manqué les deux premières lignes, il avait terminé septième en course.

Après avoir disputé la Q2 via la Q1 pour la seconde fois depuis le début de son aventure KTM cette année, Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) s’est qualifié huitième. C’est son meilleur résultat sur le sec depuis sa troisième place à Phillip Island en 2018, bien qu’il ait été pénalisé de trois places après sa manœuvre sur Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) à Silverstone.

26° dans l’air et 39° sur une piste chauffée par un soleil radieux seront les conditions proposées aux pilotes pour les 27 tours de course. Coté pneus Les deux premières lignes sont en full medium, Zarco est en soft medium. Lorenzo est en full soft. Oliveira en medium soft.

La meute est lâchée et la sortie du premier virage est commandée par Viñales devant Quartararo, Morbidelli, Márquez et Pol Espargaró. Derrière on se bat entre Rins et Rossi. Dovizioso observe.

Zarco est 17e. Il a raté son envol. Il est derrière Oliveira. Lorenzo est 19e. Márquez entre dans le trio de tête en passant Morbidelli. Le trio de tête roule en 1’33, les autres en 1’34. A l’entame du troisième tour, Quartararo passe en tête. Pol Espargaró tient sa cinquième place avec vaillance. Márquez passe à son tour Viñales. Le trio peut se transformer en duel. Nakagami chute au virage 10.

Fabio cravache pour tenir en respect Márquez qui a compris et attaque tout autant. Viñales décroche. Il est à plus d’une seconde après cinq tours.

On note que Pol Espargaró se maintient cinquième Rins et Rossi ne trouvent pas la solution sur la KTM. Dovizioso est septième et leader chez Ducati.

Marc Marquez est en plein effort pour combler sa demi seconde de retard sur Quartararo. Viñales est à près de 3s. L’officiel Honda grappille centième par centième sur le Français… Rossi passe Pol Espargaró après sept tours. Marc Márquez est revenu au contact de la Yamaha Petronas de tête.

Oliveira chute au virage 4. Zarco pointe quinzième. Après 8 tours, Marc Márquez qui est dans le sillage de Fabio semble attendre son heure. Dovizioso met au pas une KTM menée de main de maître. Pol Espargaró garde encore Rins derrière lui. Rossi est revenu sur Morbidelli pour la quatrième place. Mais c’est déjà à plus de six secondes des hommes de tête.

Après dix tours, Viñnales entre enfin dans le rythme du duo aux commandes. Mais il est pratiquement à 3s des hommes en duel pour la victoire. Bagnaia chute au virage 4.

A la mi-course, les positions sont figées. Rins trouve enfin la solution sur la KTM de Pol Espargaró, mais l’officiel Suzuki est sanctionné d’un long lap. Mais il chute avant de purger sa sanction… C’est un cauchemar pour l’Espagnol.

Devant Rossi et Morbidelli se disputent la quatrième place. Quant à Quartararo, il mène toujours avec Márquez dans son ombre.

Il reste 10 tours. Rossi a passé Morbidelli. On attend le moment où Marc Márquez va lancer son offensive sur Quartararo

Il reste six tours. Pirro chute, il était dixième devant Petrucci. On entre dans les cinq derniers tours. Le moment où Marc Márquez aime donner le coup de grâce… Crutchlow chute au virage 8. Viñales est à 1s5. Il revient…

Dernier tour ! Et Marc Márquez passe dans la ligne droite. Fabio repasse dans le virage suivant. Márquez donne la réplique. Pour le compte. La résistance a été belle. Mais Márquez gagne… Viñales sur le podium devant Rossi et Morbidelli. Dovi sixième, Pol Espargaró septième, devant Mir, Miller, Petrux et Zarco. Marc Márquez en est à 77 victoires. C’est le quatrième pilote qui a le plus concrétisé dans l’histoire.

MotoGP Saint Marin Misano Course : classement

193Marc MÁRQUEZHonda42’25.163
220Fabio QUARTARAROYamaha+0.903
312Maverick VIÑALESYamaha+1.636
446Valentino ROSSIYamaha+12.660
521Franco MORBIDELLIYamaha+12.774
64Andrea DOVIZIOSODucati+13.744
744Pol ESPARGARÓKTM+20.050
836Joan MIRSuzuki+22.512
943Jack MILLERDucati+26.554
109Danilo PETRUCCIDucati+31.456
115Johann ZARCOKTM+32.388
1241Aleix ESPARGARÓAprilia+34.477
1353Tito RABATDucati+35.325
1499Jorge LORENZOHonda+47.247
1555Hafizh SYAHRINKTM+1’02.280
1688Miguel OLIVEIRAKTM+1’07.831
1717Karel ABRAHAMDucati+1’24.666
1830Takaaki NAKAGAMIHonda1 Lap
Not Classified
35Cal CRUTCHLOWHonda5 Laps
51Michele PIRRODucati6 Laps
42Álex RINSSuzuki12 Laps
63Francesco BAGNAIADucati16 Laps

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team