Pour un second au championnat du monde qui peut toujours espérer mathématiquement rafler la mise, le constat paraît amer : s’inscrire d’office en Q2 ne relève pas de la sinécure. C’est pourtant le cas d’un Andrea Dovizioso qui trouve cependant d’autres qualités à sa Ducati en configuration course…

Andrea Dovizioso l’avoue : il est arrivé à Misano pour le Grand Prix de Saint Marin avec le doute chevillé au corps. La faute aux deux jours de test effectués quelques semaines plus tôt et qui n’avait pas catalogué le nouvel enrobé du tracé de Misano comme un ami de la Desmosedici…

Quel bilan après ce vendredi, premier jour du Grand Prix de Saint Marin ? Pas génial, mais ça aurait pu être pire… « Après le test, j’étais très inquiet, mais nous avons appris à ne pas accorder trop d’importance à ces essais. J’ai essayé de rester calme et aujourd’hui nous avons réussi à nous améliorer et c’est ce que nous voulions. Je crois que nous avons pris la bonne direction et que nous avons des idées sur la manière d’améliorer pour samedi. »

Il ajoute : « pour le moment, je suis plus préoccupé par la FP3 et les qualifications que par la course. Vendredi, il est difficile de faire des prévisions, il sera important d’accéder à la Q2. » Un objectif qu’il ne sera pas facile d’atteindre, car les pilotes Ducati se sont montrés à la limite au moment de défier le chrono sur un tour…

« Les limites sont les mêmes pour tous les pilotes Ducati, mais il y a ceux qui accordent plus d’importance à certains aspects que d’autres. Tout le monde ne donne pas la même impression, mais le problème se pose à tous. Il appartient aux compétences du pilote et de l’équipe de comprendre quel chemin emprunter » termine Dovizioso qui rassure aussi sur son niveau de forme après son accident à Silverstone. La déception chez Ducati vient notamment d’un Jack Miller seizième alors qu’il était second de Quartararo au terme des tests…

MotoGP Saint Marin Misano J1 : chronos

1 12 Maverick VIÑALES Yamaha 1’32.775
2 20 Fabio QUARTARARO Yamaha 1’32.832 0.057 0.057
3 93 Marc MÁRQUEZ Honda 1’33.171 0.396 0.339
4 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’33.470 0.695 0.299
5 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’33.524 0.749 0.054
6 44 Pol ESPARGARÓ KTM 1’33.624 0.849 0.100
7 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’33.728 0.953 0.104
8 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’33.826 1.051 0.098
9 42 Álex RINS Suzuki 1’33.874 1.099 0.048
10 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’33.907 1.132 0.033
11 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia 1’33.950 1.175 0.043
12 5 Johann ZARCO KTM 1’33.956 1.181 0.006
13 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’33.998 1.223 0.042
14 63 Francesco BAGNAIA Ducati 1’34.003 1.228 0.005
15 51 Michele PIRRO Ducati 1’34.062 1.287 0.059
16 43 Jack MILLER Ducati 1’34.070 1.295 0.008
17 99 Jorge LORENZO Honda 1’34.139 1.364 0.069
18 53 Tito RABAT Ducati 1’34.206 1.431 0.067
19 36 Joan MIR Suzuki 1’34.229 1.454 0.023
20 88 Miguel OLIVEIRA KTM 1’34.362 1.587 0.133
21 29 Andrea IANNONE Aprilia 1’34.381 1.606 0.019
22 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’34.843 2.068 0.462
23 55 Hafizh SYAHRIN KTM 1’34.935 2.160 0.092


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team