Au parc fermé d’un Grand Prix de Saint Marin qu’il venait de remporter, Marc Márquez a laissé éclater une joie franche et quasi bestiale. Comme s’il devait se soulager de quelque chose qui le pesait jusqu’au moment de franchir la ligne d’arrivée à Misano. Les raisons de ce bonheur extatique ? On pourrait penser au fait d’avoir passé Hailwood au nombre des victoires absolues. L’intéressé a plutôt parlé d’une énergie à évacuer et accumulée depuis l’incident avec Rossi lors des qualifications. Mais le Doctor, lui, avance une autre théorie…

Certes, Fabio Quartararo a perdu son bras de fer face à Marc Márquez et a ainsi manqué son rendez-vous avec sa première victoire en MotoGP. Mais il a rendu les armes avec les honneurs, s’attirant ainsi toute la reconnaissance du vainqueur, qui l’a clairement désigné comme l’homme du match, mais aussi de tout le plateau de l’élite.

Le respect, il l’avait déjà, mais à Misano, l’aura de Fabio Quartararo est montée d’un cran. Est-il déjà craint, et notamment par l’actuel taulier du MotoGP ? Valentino Rossi le pense et il a vu dans l’effusion de Marc Márquez à l’arrivée du Grand Prix de Saint Marin comme le soulagement d’avoir battu un futur grand rival : « je pense que Márquez était plus heureux de battre Quartararo car il sait qu’il sera un adversaire difficile pour lui dans les prochains championnats. Il est plus jeune que lui et il est fort. »

Le Doctor répondait ainsi à l’idée avancée par l’officiel Honda que l’incident lors des qualifications avec lui l’avait pour ainsi dire transcendé. Une idée qui est ainsi rejetée par Vale… Ce dernier poursuit : « Quartararo est jeune et rapide, tu dois lui faire des compliments. Fabio fait une saison incroyable et il a fait sa meilleure course. Tout ce que nous avons à faire c’est le féliciter. » La famille Yamaha s’incline donc et devrait se résoudre à lui donner une meilleure moto en 2020 si l’on en croit son manager Eric Mahé



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP