Santi Hernandez est le chef mécanicien de Marc Marquez et de ce fait, il doit trouver cette saison de MotoGP sacrément longue et déprimante. Car le héros est blessé, convalescent, et doit se résoudre au forfait, laissant ses troupes en déshérence en rase campagne. Son pigiste Stefan Bradl, le pilote d’essai Honda, n’est pas du même niveau et n’a certes pas les mêmes objectifs. Alors Santi Hernandez attend des jours meilleurs, dont celui du retour de son roi. On n’en serait plus très loin. Il donne son sentiment alors que le Grand Prix de France l’occupera ce week-end…

Santi Hernandez et son équipe sont habitués depuis 2013 à jouer titres et victoires avec Marc Marquez. Mais c’est une autre feuille de route que décline cette troupe dévolue au héros blessé. Ce sont maintenant simplement les points qui sont le quotidien, avec le pilote d’essai Stefan Bradl : « le fait d’avoir un autre pilote a radicalement tout changé » reconnait Santi Hernandez. L’Allemand est aussi plus engagé dans le test de nouveaux composants en vue d’un travail minutieux en vue de l’année prochaine. Hernandez attend avec impatience le retour de son octuple champion du monde sur la Honda RC213V. Ce jour-là, toute son équipe sera prête à accueillir à nouveau son leader.

Pour le moment aucune date n’a été fixée, mais Marc Marquez pourrait être de retour avant la fin du championnat. « Dans sa tête, chaque jour, il a en tête que demain il pourra piloter une moto. Vous pouvez être sûr que lorsqu’il reviendra, il sera à 100%. Marc est une personne super positive et il pense toujours que tout ira bien et le plus tôt possible ».

« Rossi n’a pas profité de la situation »

« La course au titre n’est plus d’actualité. Il ne sert donc à tien d’accélérer les temps de récupération » continue le chef mécanicien. « Ce serait bien pour tout le monde s’il revenait le plus tôt possible, mais je pense toujours que c’est ainsi que les choses se sont déroulées cette année et il doit se détendre, en pensant à lui et à sa blessure. Si c’est une course, alors ce sera une, s’il y en a trois, c’est trois. L’équipe est prête. Cela ne sert à rien de revenir et le championnat est déjà décidé pour nous. Quand il décrochera le téléphone, nous serons prêts à aller au Grand Prix », a ajouté Santi Hernandez.

Malgré l’absence de Marc Marquez, aucun de ses adversaires n’a pu en profiter. Valentino Rossi inclus. « Valentino est un pilote qui a beaucoup d’expérience quand les choses sont difficiles ou compliquées, il sait toujours comment exploiter ces situations. Pour une raison ou une autre, il n’a pas pu en profiter. Il a eu une panne de moteur et cela a affecté la course, mais l’autre jour, nous avons également vu qu’il courait pour le podium, il avait des options pour gagner la course et il a tiré plus que nécessaire » termine Hernandez



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team