Santi Hernández est le chef mécanicien le plus en vue du paddock MotoGP. Et pour cause : il est aux côtés du pilote incontournable de la catégorie qu’est Marc Márquez. Le duo se prépare à présent à une échéance du 19 juillet à Jerez qui marquera le début de la saison 2020, si les autorités donnent définitivement leur quitus. Tout aurait dû être lancé depuis mars. Puis le coronavirus s’est imposé au monde avec les conséquences que l’on sait. Une nouvelle donne dont a profité le pilote pour se refaire une santé et Honda pour revoir sa moto. Santi Hernández le reconnait, et prédit une campagne passionnante avec sans doute des surprises…

19 juillet à Jerez. Et même le 15, date à laquelle est espéré un test de remise en route sur le même site. Ce sont les dates retenues pour un lancement de la saison 2020. Dans le monde d’avant, nous en serions presque à mi-parcours. C’est dire le bouleversement causé par cette pandémie par ailleurs toujours déclarée… Mais l’homme s’adapte, comme ses institutions et ses organisations. Avec un protocole et de nouvelles mœurs, la vie peut suivre son cours. Il le faut même, car on parle ici de survie.

Ce délai imposé a certes été subi, mais il a aussi été mis à profit. Le mécanicien de Marc Márquez, Santi Hernández, ne s’en cache d’ailleurs pas : « cet arrêt forcé a été positif pour la récupération de Marc Márquez après son opération à l’épaule, et nous espérons que pour le début de la saison ce ne sera pas un problème, ce qui aurait été le cas si nous avions commencé en mars. »

« Nous avions un peu perdu notre route »

« Nous prévoyons certaines choses en termes de préparation en vue de la première course, comment recommencer après la pause que nous avons eu depuis les tests au Qatar mais, pour le moment, si je dois être honnête, nous ne parlons de rien en particulier. Nous voulons d’abord savoir officiellement quand nous partons et à partir de ce moment, nous ferons comme d’habitude : nous organiserons des réunions par téléphone où nous parlerons de la préparation de la première course. »

Ce sursis a aussi été bénéfique à Honda : « ce qui nous inquiète un peu, c’est le frein moteur, le freinage, nous aimerions gagner plus d’adhérence et plus d’adhérence sur le train avant. Ces mêmes aspects qui nous ont fait souffrir lors des tests d’hiver ». Cependant, Hernández édulcore : « le dernier jour, nous avons réalisé que pour certaines raisons, nous avions un peu perdu notre route. »

« Prendre du recul nous a montré des choses positives et je pense que c’est la chose la plus importante, mais ce ne sera pas facile car nous n’avons pas eu une pré-saison normale à cause de la blessure de Marc et des problèmes que nous avons eus. Ce n’était pas facile. Nous travaillons également sur le système de départ. Une maison comme Honda travaille sur tous les aspects et aujourd’hui, ils essaient beaucoup de choses et l’un d’eux est le “holeshot” mais pour le moment je ne suis pas sûr à 100% que nous l’aurons. C’est un aspect important. »

« 10 ou 20 courses, coronavirus ou pas, nous sommes là pour gagner »

Comment le chef mécanicien envisage-t-il cette première campagne du monde d’après ? Il évalue ainsi : « j’imagine que dans les premières courses, nous verrons beaucoup de surprises, surtout après cette pause. Lorsque nous arrivons sur un circuit après les vacances de Noël, il y a toujours des pilotes très rapides dès la première session et il y en a d’autres que l’on n’attend pas mais qui sont là devant, tandis que d’autres peinent à s’adapter à la moto. C’est pourquoi je dis qu’il peut y avoir de nombreuses surprises. »

Mais même avec un contexte différent, Santi Hernández est serein sur la force de son camp : « cela ne change pas notre mentalité. Pour ceux qui pensent que battre Marc cette année sera moins compliqué, je pense qu’ils ont tort. Chaque saison a ses particularités et cette année sera un peu différente et même étrange compte tenu de la situation que nous vivons, mais cela ne change pas notre objectif : nous sortirons pour gagner. Cela ne changera personne, ni le coronavirus, ni 10 courses ou 20 » termine -t-il sur motorionline. A bon entendeur…



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team