Scott Redding revient sur la scène internationale grâce à un contrat officiel Ducati qui lui ouvre les portes du WSBK pour 2020. Quitter le MotoGP pour aller en BSB aura été comme reculer pour mieux sauter pour l’Anglais au fort caractère et aux postures décalées. Dès cette intersaison, il reprend possession du terrain médiatique avec une évaluation très personnelle du niveau en Grand Prix, de Lorenzo à Dovizioso en passant par Rossi et Marc Márquez…

Scott Redding se relance et l’intérêt sur son parcours sera à l’avenant. Car l’Anglais est un personnage qui n‘engendre pas la mélancolie. Actuellement en test à Jerez avec sa Ducati Panigale V4 R, il s’est accordé quelques instants pour donner son avis sur les derniers événements en MotoGP. Ainsi, sur Jorge Lorenzo : « je le voyais même s’arrêter plus tôt », a déclaré Scott Redding, qui a piloté en MotoGP avec l’Espagnol pendant cinq ans. « Il est monté sur la Honda et cela n’a pas fonctionné. Je sais ce que cela signifie que de vivre un échec. Il est multiple champion du monde et il a réalisé beaucoup plus que moi. Je peux seulement imaginer ce que cela a dû être pour lui que d’avoir la tête contre le mur tous les jours. Pourquoi devrait-il continuer à souffrir ? Il a 100 millions sur son compte, il possède de belles maisons et c’est un multiple champion du monde. Alors pourquoi ne pas arrêter ? Je pense que c’est le mieux qu’il puisse faire. Je sais qu’il a souffert de blessures, cela vous prive de confiance. »

« C’était un peu comme lorsque Valentino Rossi est allé chez Ducati », a déclaré Redding à Speedweek. « Il était sur le point de démissionner à ce moment-là, mais il est ensuite allé chez Yamaha, a obtenu de bons résultats et il a continué. Un pilote est défini sur ses résultats. Tant que vous réussissez, il n’y a aucune raison d’arrêter. Mais si vous tombez, en tant que jeune pilote vous restez debout et vous vous battez. Mais en vieillissant, vous vous demandez inévitablement pourquoi vous devriez continuer si vous tombez. Si Valentino n’avait pas obtenu de bons résultats à l’époque, il se serait certainement arrêté. »

Et côté retraite, Redding annonce une génération sur le départ : « Dovizioso sera comme lui. Ces pilotes sont maintenant tous dans les mêmes âges, les jeunes arrivent plus rapidement. Márquez les détruit tous et les anciens n’ont plus la volonté de risquer autant. Et cela dure depuis des années. Jorge est un excellent pilote, même s’il est un gars étrange. Mais tout le monde est ce qu’il est. Et en son temps il était imbattable. J’ai fait de belles courses contre lui et j’ai beaucoup appris de lui. Je lui souhaite donc le meilleur pour son temps à la retraite. »



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding