La première journée d’essais privés MotoGP n’a pas réellement été gâtée par la météo (voir ici) et certains membres des équipes qui rouleront lors des tests officiels ont même vu leur avion détourné sur Penang, à 80 kilomètres de Sepang. Guy Coulon pourrait vous en parler…

Ce jeudi, la matinée a débuté à nouveau sur le mouillé malgré un soleil qui a pris son temps pour sécher progressivement la piste du circuit malais.

Pendant ce temps, le garage Suzuki a vu Sylvain Guintoli briefer Michael Dunlop, Josh Waters et Toni Elias sur les commandes de la GSX-RR dès 10h00.

Une demi-heure plus tard, Mika Kallio (KTM) et Matteo Baiocco (Aprilia) prennent la piste en pneus pluie, accompagnés de quelques pilotes Yamaha et Suzuki du championnat japonais All Japan.

Les autres pilotes, dont Casey Stoner, attendent encore un peu pour partir en slicks mais, finalement, ils devront le faire avec encore des patchs d’humidité sur la piste jusqu’à midi.

A 16h45, quelques gouttes de pluie refont leur apparition et iront malheureusement en s’intensifiant, réduisant ainsi cette deuxième journée de test à environ 5 heures sur le sec.

Grâce à notre confrère Peter Mc Laren présent sur place pour le site Crash.net, on a néanmoins pu prendre connaissance de choses intéressantes.

Tout d’abord, Hiroshi Aoyama a essayé un nouveau carénage sur sa Honda RC213V. Celui-ci semble présenter un mixte entre la philosophie adoptée sur l’Aprilia RS-GP, deux ailerons reliés entre eux par un plan vertical, et celle de Ducati avec ses éléments verticaux évidés.

On sait que la moto de Tokyo n’a jamais eu besoin de gros ailerons cette année, Dani Pedrosa utilisant même une version plus réduite que celle de Marc Marquez, mais, visiblement, on ne néglige rien du côté de Honda.

On remarquera également que, pour toujours pour des raison aérodynamiques, le dosseret de selle semble avoir été rallongé et se termine maintenant en biseau prononcé…

Peter Mc Laren a également aperçu une version modifiée du nouveau carénage Yamaha essayé par Katsuyuki Nakasuga (à droite sur sa photo)…

Une nouveauté semble également avoir été essayée par Casey Stoner chez Ducati.

Si Casey Stoner a fait une entrée fracassante hier au guidon d’une GP17 (voir ici), on peut voir sur ce document (toujours pris par Peter Mc Laren) qu’il a roulé aujourd’hui avec un châssis différent de la GP17, et différent également de celui du prototype GP18 aperçu lors des tests de Valence (voir ici).

En fait, on ne voit pas grand-chose, si ce n’est qu’une nouvelle attache a fait son apparition sous l’axe de bras oscillant et la photo diffusée par Casey Stoner lui-même, au guidon d’une GP17, peut laisser penser qu’il ne s’agit peut-être que d’une évolution de la GP17. Ou pas (morceau de selle blanc sur la photo ci-dessous)…

A quoi sert-elle ? La réponse interviendra probablement d’ici quelques heures…

Enfin, cela a également été l’occasion d’observer en détail le tourmenté réservoir de la Suzuki GSX-RR doté de sa protection thermique dorée, déjà entre-aperçu à plusieurs occasions…

Chronos officieux publiés par GPone:
Casey Stoner (Ducati): 2’01.4
Hiroshi Aoyama (Honda): 2’02.3
Mika Kallio (Ktm): 2’02.6
Stefan Bradl (Honda): 2’02”9
Matteo Baiocco (Aprilia): 2’04.5

 



Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Hiroshi Aoyama, Sylvain Guintoli

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Repsol Honda Team, Team Suzuki Ecstar