Avec Shinichi Sahara, cheville ouvrière chez Suzuki, on aborde cette saison 2021 de MotoGP dans la peau d’un champion du Monde à battre. En effet, la marque a le titre pilotes dans son box avec Joan Mir. De débutant à challenger, voilà les hommes placés sous l’auvent du constructeur d’Hamamatsu comme la référence à battre. Le chemin parcouru en 5 ans est admirable et c’est maintenant une nouvelle phase qui commence. Sans doute la plus dure : celle de la confirmation …

Cette saison 2021 commencera au Qatar le 28 mars et elle se terminera à Valence, en Espagne, le 14 novembre, avec la participation de 13 pays, dont une nouvelle étape au KymiRing en Finlande. C’est du moins ce que l’on espère, puisque tout ça sera finalement déterminé par les évolutions de la crise sanitaire.

Chez Suzuki, on aborde cette campagne MotoGP avec détermination et conviction. Shinichi Sahara, le Chef de projet et directeur d’équipe s’est ainsi exprimé lors de la présentation de ses troupes, samedi, sur la piste de Losail qui reçoit les premiers tests de l‘intersaison : « l’année 2020 a été une saison fantastique pour nous, puisque le pilote et l’équipe ont remporté le titre mondial. Cette saison 2021 sera un défi pour nous, car nous visons à obtenir un résultat encore meilleur que l’année dernière, mais je suis sûr que nous serons capables d’assumer ce rôle important et de nous battre pour obtenir de grands résultats ».

« En raison des restrictions imposées par la crise sanitaire, cette saison sera encore une fois très étrange, et le gel du développement des moteurs nous laisse moins de domaines sur lesquels travailler, de sorte que le niveau de compétition sera aussi élevé que l’année dernière ».

Shinichi Sahara : « nous sommes confrontés à une nouvelle ère dans notre équipe »

« Il est certain que nous sommes confrontés à une nouvelle ère dans notre équipe, avec la nouvelle organisation que nous avons dû mettre en place » continue le Japonais. « Je serai donc plus présent lors des courses, et je serai soutenu par tous les membres de l’équipe dans leurs responsabilités respectives. Nous avons formé une équipe mûre et solide, et je suis donc pleinement convaincu qu’ensemble nous trouverons le meilleur moyen d’être efficaces et performants’.

Il termine : “Joan Mir et Alex Rins ont tous deux fait beaucoup de préparation hivernale, ils sont arrivés motivés et déterminés avant cette nouvelle saison, nous donnerons donc notre meilleur pour leur fournir les meilleures conditions et les meilleurs outils pour bien performer et se battre pour les meilleures positions ».



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins, Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar