Ce jeudi 26 août 2021, Fabio Quartararo a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, en prélude au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote français, qui a encore accru son avance au championnat à l’issue des deux dernières manches disputées en Autriche. De bon augure pour ce weekend, sur un circuit autrement plus favorable aux Yamaha que le Red Bull Ring.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Fabio Quartararo sans la moindre mise en forme.


 

Fabio, pouvez-vous revenir sur la dernière course qui s’est déroulée en Autriche ? Vous n’avez pas obtenu le résultat escompté après pourtant un formidable pilotage, mais vous avez tout de même de nouveau augmenté votre avance au championnat…

« J’ai été plutôt content de la seconde course, car lors de la première j’avais fini assez loin de Jorge [Martín, le vainqueur du Grand Prix de Styrie], et j’ai dû finir à une dizaine de secondes de la victoire. Mais lors de la seconde épreuve j’ai bien amélioré mon rythme, et j’ai vraiment eu la sensation que je pouvais me battre pour la victoire, et je pense que c’était l’une des courses les plus amusantes depuis des années. »

« J’ai pris beaucoup de plaisir, et j’ai eu de bonnes sensations. C’est d’autant plus positif que l’Autriche a toujours été une course difficile pour nous, et pourtant là nous avons été en mesure de nous battre pour la victoire ainsi que le podium. Ce n’est bien sûr pas exactement le résultat que je voulais, mais je suis tout de même content de mon résultat lors de la seconde course. »

Lors de votre seule venue ici dans la catégorie reine, il y a deux ans au cours de votre première saison en MotoGP, la course avait tourné court pour vous. Quelles sont donc vos attentes pour ce weekend ?

« Il y a deux ans cela n’a duré en effet qu’un virage pour moi, mais malgré cela je dois dire que Silverstone reste l’une de mes pistes favorites en MotoGP. La Yamaha fonctionne très bien ici, et je suis donc simplement impatient de prendre du plaisir à compter de demain matin. J’espère que nous allons passer un bon moment, et que nous allons avoir une bonne météo ! »

“J’espère que nous allons avoir une bonne météo !”

 

Vous êtes ami avec Jake Dixon [qui remplace Franco Morbidelli ce weekend au sein de l’équipe Petronas Yamaha SRT]. Quels conseils souhaiteriez-vous lui donner à l’approche de son premier Grand Prix dans la catégorie reine ?

« Il faut qu’il soit calme, car personnellement quand j’ai commencé à Valence la première journée j’étais complètement perdu alors que ce n’était qu’une journée de tests ! Tout est différent : Il va davantage ressentir la puissance, les freins… Il ne faut pas qu’il prête trop attention aux chronos car les gars de devant vont bien sûr être très rapides. »

 

 

Ces dernières années, nous avons vu différents vainqueurs se succéder à Silverstone : Suzuki, Yamaha… C’est un circuit rapide mais qui convient tout de même à une grande variété de motos. Quelle est votre opinion sur le sujet ?

« C’est une piste qui comprend un peu de tout : Des virages rapides, des phases d’accélération, et je pense donc que c’est une piste qui peut convenir à tous les types de motos. C’est vrai que nous avons eu six vainqueurs différents au cours de ces six dernières années, et on va bien voir ce que ça va donner cette saison. »

Regrettez-vous que Maverick Viñales ne reste pas chez Yamaha jusqu’à la fin de la saison ?

« C’est une chose dont je me préoccupe peu. Je suis concentré sur mon travail, et par conséquent c’est quelque chose qui ne m’affecte pas vraiment. Je ne suis pas triste, et je prends juste du plaisir. C’est un sport individuel, et j’ai un nouveau coéquipier ce weekend. Non, je ne peux pas dire que je suis triste à ce sujet. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP