Ce samedi 28 août 2021, Pecco Bagnaia a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, au terme de la deuxième journée du Grand Prix MotoGP de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote italien, auteur du deuxième temps à l’issue des qualifications aujourd’hui.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Pecco Bagnaia sans la moindre mise en forme.


 

Pecco, il est toujours très important de prendre le départ depuis la première ligne de la grille. On vous devine heureux du résultat obtenu aujourd’hui…

« Oui je le suis. Je pense que nous avons très bien travaillé jusqu’ici ce weekend. Au début nous avons rencontré quelques difficultés, mais ensuite nous avons progressé lors de chacune des séances. Lors des FP4 j’étais très confiant avec ma moto, même si Fabio Quartararo était bien sûr un peu plus rapide, mais je pense que demain en course nous serons trois ou quatre pilotes à nous battre pour la victoire. »

« Lors des qualifications j’ai été surpris de voir un 1’58.0 réalisé par Jorge Martín, mais c’était bien sûr impossible de réaliser un chrono comme celui-là, et ils ont fini par l’annuler. Je suis content de mon résultat du jour. Décrocher la première ligne est toujours un bon résultat, et j’apprécie vraiment ce circuit. Je suis très content d’être aussi fort et compétitif cette année, et je pense que demain nous pouvons faire une course très solide. »

Les Ducati ont toujours eu tendance à bien s’exprimer sur les circuits de moteurs, mais cette année la GP21 semble pouvoir être réglée de telle sorte qu’elle soit efficace sur tous les tracés. Quels sont ses points forts et points faibles ici à Silverstone ?

« Le point fort c’est dans les lignes droites bien sûr. Mais nous avons aussi réalisé de gros progrès au niveau du châssis, car cette année nous sommes également compétitifs dans le premier secteur. Je me rappelle qu’en 2019 j’y étais très en difficulté, et c’était assez difficile de bien manœuvrer la moto. Mais cette année ce n’est pas le cas, et je pense donc que nous avons fait un gros pas en avant avec notre moto. »

 

 

Lors de la dernière venue du MotoGP en Angleterre, en 2019, vous aviez fini loin du vainqueur Álex Rins. Compte tenu de votre bon résultat du jour, dans quel secteur pensez-vous avoir progressé cette saison sur cette piste ?

« Je pense que l’un des points clés est d’évoluer désormais au sein d’une équipe d’usine. Cela m’aide aussi au niveau de la motivation. Mais je dois dire que je suis également plus à l’aise avec les nouveaux pneus, car avec les anciennes carcasses j’éprouvais plus de difficultés. En 2019 je me souviens que j’avais beaucoup d’accidents, des moments où je chutais tout seul, et je ne comprenais pas comment je pouvais gérer les freins en entrée de virage, et par conséquent j’avais pas mal d’accidents. »

« Je pense que j’ai également plus d’expérience, et au sein d’une équipe d’usine je n’ai plus à prendre autant de risques que par le passé. En 2019 je devais faire mes preuves car c’était ma première saison dans la catégorie reine, et j’avais pas mal de difficultés. J’essayais pas mal de choses différentes, mais aucune d’entre elles ne fonctionnait. Mais j’ai beaucoup travaillé avec notre académie et notre entraîneur, et je pense qu’à présent je suis bien mieux préparé pour être aux avant-postes. »

Étant donné que Suzuki n’utilise pas son holeshot device ce weekend, pouvez-vous nous dire ce que vous apporte ce dispositif à Silverstone ?

« Il me semble que Suzuki a introduit son holeshot lors des dernières courses, et le dispositif doit sans doute être encore davantage développé. Je pense que notre dispositif est le meilleur, et il ne nous pose aucun problème dans son utilisation. Par ailleurs il nous aide également dans les phases de freinage, donc ce n’est vraiment pas un problème pour nous. »

 

Résultats des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Silverstone

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team