Par ces temps de crise, les initiatives solidaires se multiplient et, après le site officiel MotoGP.com qui offre son contenu, c’est au tour du magazine Sport-Bikes de vous proposer de vous distraire gratuitement.

La célèbre revue dirigée par Tommy Marin se plie en effet en quatre pour vous permettre d’avoir accès gratuitement à l’ensemble des parutions 2019 du magazine depuis le web.

Merci à eux !

Voici leurs instructions pour savoir comment faire…


Chez Sport-Bikes Magazine comme ailleurs, nous subissons de plein fouet les effets de la crise que nous traversons.

Notre nouveau “bébé” (celui-ci : sport-bikes-mag.fr/produit/sb122/) s’ennuie loin de ses lecteurs, tout seul en kiosque… 💔 Mais c’est ainsi. Il y a pire.

Comme vous ne le savez peut-être pas encore, Sport-Bikes est une petite entreprise française animée par une poignée de passionnés : pas de groupe de presse, pas de holding, juste une petite société indépendante avec un patron, un salarié et plusieurs freelances. 🙋‍♀💁‍♂

Malgré l’absence de compétition et le confinement auquel nous faisons tous face, comme vous, notre organisation nous permet de travailler sur notre prochain numéro, le SB123, qui célébrera les 20 ans du titre ! Nous ne savons pas encore quand, ni comment… mais il sortira ! 👊✊🔥🔥

🆓 En attendant ces jours meilleurs, et parce que nous sommes conscients que la vie ne doit vraiment pas être simple pour nombre d’entre vous en ces temps troublés, nous avons le plaisir de vous offrir un accès gratuit à l’ensemble des parutions 2019 du magazine (du SB116 au SB121) au format digital* !

🎁 Depuis votre smartphone, tablette, PC ou Mac, suivez ce lien, choisissez l’un des six magazines disponibles et détendez-vous en découvrant plein de choses passionnantes sur le sport moto !

Bonne lecture à toutes et à tous, on vous embrasse (de loin…) et on va faire de notre mieux pour continuer à vous proposer un beau SB ! Prenez soin de vous en attendant de pouvoir remettre du GAAAAAAAZZZZ ! ✌

« Nous le savons : Issuu.com n’est pas la meilleure plate-forme d’édition électronique, notamment parce que son interface est rédigée en anglais. Nous travaillons là aussi à proposer une interface sur mesure plus sympathique, mais cela coûte cher, et comme expliqué plus haut, nous sommes une petite boîte… Alors, patience, nous faisons de notre mieux ! » 😉