Dani Pedrosa est une légende du MotoGP, et ce statut est même officiel. Depuis 2018, il n’a plus participé à une compétition dans la catégorie, ce qui veut dire une quasi-éternité au vu de la vitesse d’évolution du milieu. Depuis qu’il a quitté sa combinaison Honda, il a épousé la cause du pilote test pour une usine KTM qui se félicite de son apport et qui rêvait depuis son embauche de ce moment où il serait sur une grille de départ avec une RC16. Ce sera le cas ce week-end, qui plus est sur les terres de la marque lors du Grand Prix de Styrie. Et la pression monte, y compris chez l’Espagnol…

Dani Pedrosa revient en compétition ce week-end sur le Red Bull Ring qui accueillera alors le Grand Prix de Styrie. Un retour qui sera partagé avec Cal Crutchlow qui, lui, reprendra le collier sur une Yamaha aux couleurs de Petronas. Reste qu’au vu du niveau actuel de la compétition, marqué par des écarts infimes, il faudra être en mesure d’entrer dans le rythme très rapidement, sous peine de subir une punition dès les premiers tours de roues…

Une pression que Dani Pedrosa ne nie pas, et qu’il ressent malgré sa grande expérience : : « il est difficile de dire à quoi ressemblera ma course en Autriche car cela fait longtemps depuis ma dernière course. Aussi, la mentalité des tests est différente de celle des courses pour moi et mon équipe de mécaniciens. Je dois voir si cette lumière de course se rallume. On va donc s’adapter pendant le week-end pour faire une bonne performance » commente-t-il.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dani Pedrosa (@26_danipedrosa)

 

Dani Pedrosa : “je dois voir si cette lumière de course se rallume”

Il décline ainsi sa feuille de route : « mon objectif en Autriche est de tester la moto avec la course en tête, nous devons penser aux qualifications et nous devons voir les performances après avoir parcouru la distance de course pendant les essais. Je dois m’adapter aux nouvelles stratégies de course et me familiariser avec toutes les parties les plus technologiques de la moto lorsque je roule avec d’autres pilotes. Mes attentes pour cette épreuve sont axées sur le plaisir et le plaisir du public, bien loin de ma dernière course ».

Dani Pedrosa termine avec ce constat sur Motosan : « il est difficile de dire que cela a changé en MotoGP, mais il y a un changement générationnel clair en ce moment. On voit aussi que les vitesses s’accélèrent et qu’à chaque tour le temps est meilleur, c’est parce que les équipes évoluent avec la technologie. Maintenant, nous devons prendre en compte beaucoup plus de facteurs ». La pige sera un défi…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dani Pedrosa (@26_danipedrosa)



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP