Après le test privé mené par les constructeurs japonais et Aprilia sur le circuit du Mugello à la mi-mai, le circuit toscan s’ouvre aujourd’hui à toutes les équipes du Championnat du monde MotoGP pour une journée d’essais officiels organisée par l’IRTA.

De  10h00 à 18h00, les cinq firmes participant au Championnat du monde MotoGP pourront essayer de nouvelles pièces non homologuées sur leurs machines, mais ne seront pas logées à la même enseigne dans ce domaine. On y reviendra…

En attendant, il a plu cette nuit et la piste reste humide ce matin, ce qui incitera peut-être les teams à prendre leur temps pour entrer en piste. Le ciel est bleu avec des nuages blancs, les températures de 17° dans l’air et 26° au sol, les tribunes sont vides, contrastant avec l’énorme ferveur d’hier après-midi, nous sommes sur place et le live timing est disponible, alors revenez régulièrement nous lire pour ne rien perdre des nouveautés spectaculaires attendues aujourd’hui !

On se prépare chez Aprilia

On chauffe les moteurs chez KTM… (A noter les tubes de fourche)

A 10h10, Maverick Vinales est le premier à prendre la piste, dont on rappelle le record établi par Jorge Martin samedi dernier se situe en 1’44.504 (Voir ici).
Le 1’59.466 affiché par le pilote Aprilia dans son premier tour lancé donne une idée de l’état actuel de l’asphalte italien…
Jack Miller, toujours à l’aise dans ces conditions mixtes, fait également résonner son moteur au milieu des collines.

4 tours pour l’Aprilia, 2 pour la KTM, et le silence se fait à nouveau au Mugello: la longue journée de test a débuté…

Après une demi-heure, le pilote d’essai Lorenzo Savadori entre dans la danse sur sa RS-GP. Sa moto est généralement un laboratoire pour les évolutions futures.

Lors de ces journées de test organisées par l’IRTA, pilotes officiels et pilotes d’essais sont autorisés à participer, et disposent tous de la même allocation pneumatique, qui n’est pas décomptée dans l’allocation annuelle destinée aux essais privés. En général, une journée comme aujourd’hui, chaque pilote dispose de 4 trains de pneus.

Tout le monde n’est pas trop concentré sur la technique…

Classement du test MotoGP au Mugello à 11h00 :

La première nouveauté provient du team Tech3, avec ce nouveau carénage de Mattighofen…

Sorties d’air du radiateur plus basses et profilées, plus de Downwash Ducts apparents (ils sont intégrés). On y reviendra…

En piste, Brad Binder, Pedro Acosta, Joan Mir et Aleix Espargaro ont également décidé de se mettre en jambe…

Le Sud-Africain établit la référence du jour en 1’47.617 devant Pedro Acosta.

Malheureusement, une averse a décidé de s’inviter à la fête et le silence retombe à nouveau sur le tracé transalpin !

L’averse se transforme en petite bruine qui semble tenace.
Cela n’empêche toutefois pas Jack Miller et Alex Rins d’aller tester l’adhérence du bitume, les deux hommes tournant en plus de 2 minutes…

Classement du test MotoGP au Mugello à 12h00 :

Autre spécialiste du mixte, Johann Zarco rentre également en piste…

Au vu des conditions de piste (mouillée), Yamaha doit se féliciter d’avoir programmé un test privé à Valence la semaine prochaine

Pour les tests privés, les constructeurs peuvent en faire autant qu’ils veulent, mais sont limités par le nombre de pneus disponibles. Celui-ci varie suivant la classification 2023 de chacun. Les points constructeurssont ceux marqués par le meilleur pilote de chaque marque lors de chaque Grand Prix. L’allocation n’est n’est pas transférable entre les équipes ou les fabricants et est fournie uniquement par le fournisseur officiel de pneus, comme suit :

Constructeurs du rang A :
170 pneus par fabricant et par saison, uniquement pour les pilotes d’essai.

Constructeurs du rang B :
190 pneus par fabricant et par saison, uniquement pour les pilotes d’essai.

Constructeurs du rang C :
220 pneus par fabricant et par saison, uniquement pour les pilotes d’essai.

Constructeurs du rang D :
260 pneus par fabricant et par saison, à l’usage des coureurs d’essai ou des coureurs sous contrat.

Pour rappel, Ducati est A, KTM et Aprilia sont C, Yamaha et Honda D.

Evidemment, cette classification offre d’autres avantages pour les constructeurs classés D, comme le développement illimité du moteur en cours de saison…

Classement du test MotoGP au Mugello à 13h00 :

Les pilotes profitent de ces conditions peu exploitables pour déjeuner : plus aucune activité en piste, sauf pour Alex Rins !

Ducati se distingue : Francesco Bagnaia, Enea Bastianini, Jorge Martin, Fabio Di Giannantonio et Marco Bezzecchi sont les seuls pilotes qui n’ont pas encore fait le moindre tour.

Chez Aprilia, on attend que la piste sèche pour essayer de nouveaux packages aérodynamiques, alors que Davide Brivio a fait le point avec nos confrères de Sky Sport :  » Raul Fernandez , si le temps le permet, testera la moto 2024, dont il disposera ensuite à Silverstone. Dans les jours qui viennent, il se fera opérer pour résoudre le problème de son bras et être prêt pour Assen. »
Quant à Miguel Oliveira, « Nous chercherons des solutions de réglage pour lui faciliter la situation dans certaines phases de la courbe où il a plus de difficulté. »

Classement du test MotoGP au Mugello à 14h00 :

A suivre en direct dans la deuxième partie ici

Crédit classements : MotoGP.com