Fabio Quartararo a fait ce qu’il faut pour aborder cette rentrée du MotoGP en toute confiance. Sur une M1 version 2019 qui lui a permis de se révéler lors de la belle campagne précédente, il a fait parler la poudre pour se poster en haut de la feuille des temps. Certes d’un rien devant son équipier Morbidelli, mais l’essentiel est acquis. Samedi, il découvrira l’opus 2020 de la Yamaha, comme l’ont fait Rossi et Viñales, qui a chuté. Après l’apéritif, ce sera donc déjà le plat de résistance…

Fabio Quartararo était en terrain connu en ce vendredi passé en Malaisie. Au guidon de sa machine de l’an passé, il a montré qu’il n’avait rien perdu de ses qualités après la période hivernale qui a donc pris fin à Sepang. Demain, samedi, ce sera une autre histoire au cours de laquelle, il faudra se forcer à ne pas regarder le chrono… « Ce vendredi n’était qu’une bonne journée pour reprendre la moto », a déclaré Fabio Quartararo à Sepang. « Bien sûr, c’était très positif, nous avons établi de bons temps au tour. Mais peu importe que nous soyons premier et second. Ça ne fait aucune différence, mais c’est quand même bien d’avoir un bon rythme. »

Pour samedi, « El Diablo » aura une autre approche : « je monterai sur la moto 2020. Je l’attends vraiment avec impatience car nous l’espérons depuis novembre », rayonne le futur pilote d’usine Yamaha. « C’est une moto complètement différente, donc j’ai encore beaucoup à apprendre », a ajouté le Niçois âgé de 20 ans. « C’est pourquoi nous devrons rester calmes, même si on ne se révèle pas rapides. Parce qu’au final, il s’agit de trouver le ressenti sur la moto et de tout comprendre. Nous avons définitivement besoin de temps et nous ne serons pas super rapides demain. Mais le plus important est de connaître chaque problème et chaque aspect positif de cette machine d’usine. »

Le tricolore s’est-il déjà penché sur les datas de Maverick Viñales et de Valentino Rossi, voire du testeur Jorge Lorenzo ? « Jorge n’a pas encore testé la moto 2020, et je n’ai pas encore parlé à Maverick et Valentino », a déclaré Fabio. « Je ne pense pas leur parler avant demain. Je vais inventer ma propre idée. Quand je regarde la vitesse de pointe de Valentino, ça n’a pas l’air mal. Nous devons voir comment le châssis se comporte, mais je suis vraiment impatient de le voir et je suis très motivé. »

 

 

MotoGP Test Sepang J1 : chronos

Crédit classement: MotoGP.com

Chronos de référence :

Record des tests : 1’58.239 par Danilo Petrucci (Ducati) en février 2019

Record des essais officiels : 1’58.303 par Fabio Quartararo (Yamaha) en 2019

Record du tour : 1’59.661 par Valentino Rossi (Yamaha) en 2019


Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team