Pour cette première salve de l’année des essais d’intersaison en MotoGP on attendait avec intérêt la prestation des Ducati rouges qui nous font la promesse de la victoire sur leur carénage. Une Desmosedici s’est effectivement inscrite dans le carré de tête. Mais c’est la plus inattendue qui s’est postée en figure de proue du constructeur de Borgo Panigale. Soit celle du team Avintia Racing menée par un Tito Rabat qui revient de loin.

Un effroyable accident à Silverstone, trois mois à se battre pour recouvrer ses moyens, et déjà la récompense, dès les premiers tours de roues 2019. Esteve Rabat pouvait afficher un large sourire au terme de cette première des trois journées de test prévues à Sepang. Avec sa GP18, il pointait quatrième, et meilleur des ducatistes.

Auteur d’un excellent 1’59.983, il commentait : « je suis très content de mon équipe et de ma moto. Nous avons fait vraiment du bon travail. Mais ne nous emballons pas, il ne s’agit que du premier jour. Quoi qu’il en soit, je me suis senti super à l’aise et le plus important, je n’éprouve plus aucune gêne avec ma jambe. Quand je marche, je boite encore un peu, mais une fois sur la moto tout va bien, ce qui est rassurant. »

« Nous avons débuté d’une belle manière, à nous maintenant de poursuivre sur cette lancée lors des deux jours restants. Nous allons tâcher de bien travailler, de mieux cerner la moto et le package qui est mis à notre disposition, pour continuer d’avancer pas à pas ».

Sur les ondes de motogp.com, le Catalan termine : « la GP18 tourne beaucoup plus facilement en comparaison à la GP17. Le feeling avec le pneu avant est bien meilleur. Tu peux te permettre de freiner fort et la moto plonge dans le virage presque toute seule, un point crucial. C’est une grande avancée par rapport à ce que j’avais l’an passé et puis, bien évidemment, le moteur est encore plus puissant. Autre constat, j’ai l’impression que la moto répond beaucoup mieux, ce qui permet une bien meilleure gestion des pneus. »

MotoGP-IRTA-Test in Sepang, 6. Février:
1. Marc Márquez, Honda, 1:59,621 min
2. Álex Rins, Suzuki, 1:59,880
3. Maverick Viñales, Yamaha, 1:59,937
4. Tito Rabat, Ducati, 1:59,983
5. Danilo Petrucci, Ducati, 2:00,051
6. Valentino Rossi, Yamaha, 2:00,054
7. Takaaki Nakagami, Honda, 2:00,158
8. Andrea Dovizioso, Ducati, 2:00,197
9. Stefan Bradl, Honda, 2:00,214
10. Pol Espargaró, KTM, 2:00,313
11. Jack Miller, Ducati, 2:00,383
12. Franco Morbidelli, Yamaha, 2:00,460
13. Aleix Espargaró, Aprilia, 2:00,602
14. Cal Crutchlow, Honda, 2:00,681
15. Francesco Bagnaia, Ducati, 2:00,694
16. Miguel Oliveira, KTM, 2:00,902
17. Katsuyuki Nakasuga, Yamaha, 2:00,965
18. Fabio Quartararo, Yamaha, 2:00,985
19. Mika Kallio, KTM, 2:01,054
20. Johann Zarco, KTM, 2:01,121
21. Andrea Iannone, Aprilia, 2:01,249
22. Sylvain Guintoli, Suzuki, 2:01,286
23. Joan Mir, Suzuki, 2:01,432
24. Karel Abraham, Ducati, 2:01,627
25. Jonas Folger, Yamaha, 2:01,736
26. Hafizh Syahrin, KTM, 2:01,853

 



Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing