• Fabio Quartararo a remporté une course sous haute pression à Portimão
• En Q2, Fabio Quartararo a signé un nouveau record du circuit en 1 min 38 s 862
• Álex Rins a établi un nouveau record du tour en course en 1 min 39 s 450
• Un nouveau record de durée de course en 41 min 46 s 412

Le potentiel des MICHELIN Power Slicks Medium avant et Hard arrière a été utilisé à plein par le vainqueur Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) lors de la troisième manche du Championnat du monde de MotoGPTM sur l’Algarve International Circuit, près de Portimão.

Pendant cette course particulièrement intense, Quartararo et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar) se sont échangés les records du tour en course lors de leur bagarre pour la victoire, avant que Rins ne chute. L’Espagnol peut néanmoins se consoler avec un nouveau record du tour en course (1 min 39 s 450) signé au 18e tour.

Avant ce week-end conclut de belle manière, Fabio Quartararo avait signé la pole position samedi grâce à un meilleur tour du circuit en 1min38s862. Ce chrono avait été battu par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) en 1min38s494, mais il fut annulé en raison d’une infraction au drapeau jaune. Malgré tout, ces deux tours époustouflants ont prouvé le niveau de grip offert par le MICHELIN Power Slick Soft avant choisi par ces deux pilotes.

Par rapport à 2020, la durée de course a été réduite de 1.75 seconde, ce qui souligne l’amélioration de performance dans la durée obtenue par les développeurs de Michelin depuis l’an passé.

Lors des essais, les trois options de pneus slicks ont pu être testées. La plupart des pilotes ont retenu le Medium avant (symétrique) et le Medium arrière (asymétrique) pour la course longue de 25 tours. Mais, avec des températures de piste plus élevées dimanche, certains pilotes ont opté pour le Hard arrière (asymétrique), alors que Danilo Petrucci (KTM Tech 3 Factory Racing) fut le seul à choisir le Hard avant (symétrique).

L’adhérence, la longévité et la constance des MICHELIN Power Slicks Medium ont clairement été démontrées par Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) aux Essais Libres 4 où le pilote Yamaha a bouclé 31 tours avec ses pneus Michelin, sans aucune conséquence sur le rythme.

Sur ce circuit technique et ondulant, le grip arrière est crucial pour tous les pilotes lors des phases d’accélération dans les parties montantes, tandis que le grip avant et la stabilité au freinage sont déterminants dans les descentes. Les motos sont à la fois en accélération et en freinage sur l’angle. Les caractéristiques des pneus Michelin alloués pour Portimao leur permettent de gérer toutes ces situations.

Piero Taramasso, Manager Deux-roues chez Michelin Motorsport, a ainsi résumé la course : « Nous avons pu bénéficier des datas du Grand Prix disputé ici au mois de novembre dernier pour offrir aux pilotes une gamme de pneus optimisée. Sur ce tracé incroyable, avec du dénivelé, des accélérations très fortes et des freinages puissants, les pneus sont constamment sollicités pendant les 25 tours de la course. Avec six constructeurs différents dans le top 7, des excellents chronos en course et des pneus en parfaite condition à l’arrivée, nous sommes très satisfaits du résultat. »



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP