Valentino Rossi a annoncé qu’il mettrait fin à sa carrière de pilote titulaire en Autriche avec une certaine sérénité. On a même pu déceler une pointe de détachement, comme si une longue réflexion était arrivée à son terme et que tout était en ordre pour fermer ce livre illustré par 26 saisons et neuf titres mondiaux. Valence sera donc la der, mais à l’approche de cette fin de partie, une angoisse monte. Une peur du vide de ce que sera cet après, finalement mentalement pas tellement préparé…

Valentino Rossi a encore trois Grands Prix à faire avant de mettre sa combinaison au clou et de ranger son casque dans la housse. La suite ne sera pas la casquette à carreaux puisque le Doctor jure qu’on le reverra très vite derrière un volant pour y faire de la compétition.  Mais il ne sera plus question de moto. Un engin qui est toute sa vie et qui a formaté son existence.

Le bouquet final aura lieu à Valence. Le futur retraité ressent-il le soulagement d’une carrière bien remplie lui permettant de faire valoir légitimement ses droits à pension ? Pas vraiment. Au fur et à mesure que l’échéance approche, l’angoisse monte. Sur Dazn, il avoue : « je deviens paranoïaque en pensant à Valence. Je pense que je ne suis pas préparé pour le moment où j’arrêterai d’être un pilote de MotoGP. Je pense que je ne suis pas prêt pour la retraite ».

Valentino Rossi

Valentino Rossi : “j’ai réalisé que ma vie est sur le point de changer

Il explique : « quand j’ai annoncé ma retraite en Autriche, je n’ai pas été particulièrement influencé par mes propos. Mais maintenant c’est différent, j’ai réalisé que ma vie est sur le point de changer. Cela fait quinze ans que je lis des messages m’invitant à prendre ma retraite, mais ils ne m’ont jamais intéressé. A Valence ce sera plus difficile car à partir de ce moment ma vie va changer, j’arrêterai d’être un pilote de MotoGP ».

Il y aura donc une grande émotion et si le Doctor ne sait pas à quoi s’attendre, il a tout de même un espoir : « les adieux ne seront pas faciles, mais je pense que ça peut encore être un bon moment, malgré tout ». La suite qui l’attend est aussi la paternité, ce qui sera, sans aucun doute, une autre source d’angoisse… En attendant, on se prépare aux adieux à Valence, puisque les fans sont sollicités pour l’accompagner vers la sortie et vers d’autres horizons…



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team