Cette fois, on y est. Entre Johann Zarco et Valentino Rossi, deux camps se sont formés avec pour cause de fâcherie l’accrochage qui a eu lieu au dernier Grand Prix d’Autriche. Un accident entre le Français et Franco Morbidelli, dont la conséquence collatérale a été deux motos lancées à pleine vitesse revenant sur la piste, droit sur Valentino Rossi et Maverick Viñales. Les deux hommes ont vu les débris les frôler et voler autour d’eux, sans jamais être touchés. Un miracle. Mais il faut un responsable…

Et ce responsable, le camp de Valentino Rossi le désigne clairement. Il s’agit de Johann Zarco autour duquel se forme aussi un groupe qui le soutien. Une mobilisation a haut niveau, puisque la FFM est entrée dans la danse.

Côté Doctor, on persiste et signe avec ce message sur le réseau social Facebook du nonuple Champion du Monde : « les images de ma caméra sont celles qui me font le plus peur, car d’ici on peut comprendre la vitesse à laquelle la moto de Franco a traversé la piste juste devant moi. Elle est passée si fort que je ne l’ai même pas vue, quand je suis retourné au box, j’étais déjà assez secoué pour avoir vu la moto de Zarco littéralement voler au-dessus de la tête de Maverick. Miraculeusement personne n’a été blessé mais j’espère que cet incident fera réfléchir tout le monde, surtout nous les pilotes.

Pas un fait exprès mais une erreur impardonnable

Zarco n’a pas intentionnellement causé un tel accident, mais il reste une grave erreur d’évaluation qu’un pilote de MotoGP ne peut pas se permettre, surtout à une vitesse de 310 km / h. Se déplaçant rapidement sur la droite et freinant ′′ au visage ′′ de Franco, il ne lui a pas laissé sa place pour ralentir, donc Morbidelli n’a pu que le toucher à toute vitesse. Je comprends qu’on joue beaucoup dans la course et que tout le monde donne le maximum pour être devant, mais nous ne devons pas oublier que le nôtre est un sport dangereux et notre sécurité est bien plus importante que de gagner une position ».

Les protagonistes devront s’expliquer devant les commissaires de la FIM avant le début du Grand Prix de Styrie de ce week-end. On rappellera qu’à la suite de cet accident Johann Zarco s’est fait opérer d’u scaphoïde ? Sa participation au cinquième rendez-vous de la saison devra être soumis au quitus médical.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP