De  / Corsedimoto.com

Andrea Dovizioso est au Mugello pour le deuxième test MotoGP avec Aprilia. L’Italien travaille sur quelques nouvelles fonctionnalités et sur l’électronique. Dans les prochains jours, la signature.

Le ciel maussade sur le circuit du Mugello n’a pas gâché la journée d’essais MotoGP qui a vu Andrea Dovizioso rouler sur l’Aprilia RS-GP. Dans des conditions de piste mixtes, il n’est pas possible de pousser à la limite sans prendre quelques risques. Mais aucun temps plus favorable n’est prévu pour mercredi, et il faudra donc s’adapter à cette situation particulière. Ce n’est pas un problème pour un pilote expérimenté comme Dovi, qui souhaite revenir rapidement dans le jeu. Les deux parties restent discrètes sur leurs intentions futures, mais il est clair qu’Aprilia et l’ancien pilote Ducati ont l’intention de se serrer la main.

Conditions d’asphalte mixte
Le matin, il a effectué une quinzaine de tours répartis en trois runs, profitant d’un temps sec pour utiliser des pneus slick. Dans l’après-midi, il pourrait faire monter des pneus de pluie dans l’espoir que ce soit complètement humide. Par rapport au premier test privé à Jerez, la hauteur de la selle a changé et les techniciens ont conçu un nouveau couvercle de réservoir alors qu’apparaît également un nouveau dosseret. Dans le box, le top management de Noale attend ses sentiments pour procéder au mieux à l’évolution du prototype Vénitien. “Petit à petit, sa confiance s’améliore, il s’habitue à notre moto, ramenant à la maison des informations sur le développement qu’il nous procure déjà” a déclaré Romano Albesiano, “Aujourd’hui, c’est un jour de malchance, ce n’est ni humide ni sec, et nous avons du mal à ramener des informations à la maison”. Apparemment, toutes les conditions sont réunies pour penser à une collaboration à moyen et long terme…

Dovi va travailler sur l’électronique
Le tracé de la piste toscane pourrait fournir aux hommes d’Aprilia des informations très utiles. Rappelons que le constructeur italien peut compter sur des concessions réglementaires pour toute la saison MotoGP 2021. “Le Mugello est un circuit spécial parce que c’est le premier où cette moto se trouve confrontée à certains types de virages,” a ajouté le directeur technique Romano Albesiano. “Un circuit plein de ‘S’, des virages très importants à gauche et à droite, à haute vitesse, nous donne des indications sur la tenue de route, sur la capacité de la moto à faire ces transitions très intéressantes”. Mais il y a aussi beaucoup de travail sur l’électronique dans le stand d’Aprilia. “C’est presque un arrière-plan sur la recherche de réglages, l’électronique liée au changement de vitesse, le launch control, etc.”. D’importantes mises à jour du moteur devraient également arriver d’ici l’été, pour tenter de combler l’écart de puissance dans les lignes droites et à l’accélération.

Lire l’article original sur CorsediMoto.com



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini