Un bon schéma vaut mieux qu’un long discours dit l’adage, mais en MotoGP, les gestes sont tout aussi significatifs et compréhensibles que les mots. D’ailleurs c’est politiquement plus correct. A Jerez, on se souvient que Johann Zarco avait spontanément affiché ce qu’il pensait de sa KTM. Et on en sait les conséquences. Depuis, Dani Pedrosa a repris du service comme pilote test sur la RC16. Et voici comment il évalue sa moto… Mais sans un mot !

Aucune phrase certes, mais il se fait parfaitement comprendre… Et on admire alors encore plus Pol Espargaró tout en comprenant le calvaire de Johann Zarco. Sur le travail de Dani Pedrosa, qui retrouve la moto après une longue convalescence imposée par une délicate opération à une clavicule, le directeur des Autrichiens sur le terrain Mike Leitner a commenté :

« Nous sommes nouveaux en MotoGP. Dani nous donne des commentaires sur ce qu’il changerait au moteur, il nous dit ce qu’il aimerait changer sur le châssis et sur les éléments de suspension. La somme de ces déclarations nous mènera un peu plus loin dans quelques mois. Rien n’est fondamentalement faux sur notre moto. Mais il y a des détails qui ne sont pas encore 100% corrects. Nous savons dans quels domaines nous devons progresser ». Et la gestuelle de l’Espagnol est compréhensible par tout le monde…



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP