Les fins limiers et hommes de terrain de GPOne ont alpagué un Jorge Lorenzo qui venait de débarquer sur le tracé de Sepang, dédié aux protagonistes du « shakedown » qui font vrombir leurs motos officielles. Un exercice dévolu avant tout aux pilotes d’essai et, justement, Por Fuera en est à présent un, pour Yamaha. Voici ces premiers mots, et ils sont déjà intéressants, avant même les premiers tours de roues !

Jorge Lorenzo est arrivé à Sepang et il est bel et bien dans le box Yamaha qui a ouvert son rideau pour montrer ses M1. Cependant, pour le moment, elles ne tournent pas. Et ce n’est apparemment pas Por Fuera, qui va se lancer sur la piste. « Demain j’essaierai » annonce d’ailleurs le Majorquin. « Je ne sais toujours pas quels sont les plans, et donc si je roule pour les tests avec les pilotes officiels. Je ne testerai pas avant plusieurs jours. »

Pour la suite il reste tout aussi énigmatique. A commencer par le cas des wildcards. On avait d’abord cru que pour 2020, aucun Grand Prix n’était envisagé. Mais le quintuple Champion du Monde annoncé… « Attendez, en théorie, ce n’est pas prévu, mais on ne sait jamais ! »

Il termine en rassurant ses collègues sur ce qu’il pourrait faite comme performance à Sepang : « je ne pense pas taquiner le meilleur temps. Cela fait un moment que je n’ai pas piloté et je dois retrouver ma forme physique. Nous verrons comment je vais » termine Por Fuera au moral au beau fixe.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP