Avec le temps, il devient de plus en plus évident que l’expédition ratée de Valentino Rossi en direction d’un Red Bull Ring sur lequel il pensait se remettre dans le rythme d’un vrai circuit était tout sauf un rendez-vous pris au débotté. Yamaha était dans cette organisation et c’est la raison pour laquelle il y avait aussi d’autres pilotes. Enfin, ce galop d’essai ressemblait aussi à un test en vue des prochaines 8 Heures de Sepang d’Endurance…     

Une organisation Yamaha, avec l’équipe Autriche qui joute en Endurance, un Van der Mark invité, tout comme Franco Morbidelli avec Valentino Rossi, il n’en faut pas plus pour constater la mise en place d’une équipe pour une épreuve d’Endurance. Pour faire quoi ? A Sepang, une épreuve d’Endurance de 8h00 est organisée et elle serait magnifique pour lancer le couple attendu en MotoGP en 2021 composé de Valentino Rossi et de Franco Morbidelli, de chez Petronas SRT.

Nous avons en avons parlé ICI, avec beaucoup de conditionnel, mais Maio Meregalli, team manager de l’équipe officielle Yamaha en Grand Prix apporte sa pierre à l’édifice pour changer le temps au futur… « Nous avons essayé d’aller en Autriche, au Red Bull Ring, parce que Valentino Rossi voulait recommencer à tourner. C’était une invitation adressée aux quatre pilotes Yamaha MotoGP, mais à leur retour, en Italie et en Andorre, ils auraient dû être en quarantaine. Nous avons donc renoncé à cette opportunité. Les motivations de Valentino sont motivées par sa passion. »

« De retour d’Autriche, il aurait dû se mettre en quarantaine »

Et avec cette passion, l’amour de la compétition reste vivace : « comme je le connais et sur la base de ce que je pense, certainement qu’il continuera, mais lui seul le sait. Il a toujours le même désir et, dès qu’il a pu, il est retourné à l’entraînement au Ranch. » Cependant : « mais Valentino n’a pas encore décidé de continuer ou non. Quant à l’aspect technique, Yamaha lui fournira la même moto officielle que celle que nous aurons. »

Maio Meregalli termine sur la plus-value d’un Valentino Rossi en élément d’appui : « comme nous l’avons vu l’année dernière, il est important d’avoir des motos identiques, car cela nous permettra de travailler et de nous améliorer plus rapidement le week-end de course. Nous pourrons comparer les paramètres de tous les pilotes, ce que nous n’avions pas fait auparavant. L’expérience de Valentino sera certainement exploitée. » Meregalli rappelle ainsi, au passage, que le team Tech3, qui était la structure satellite de la marque d’Iwata avant Petronas, avait de moins bonnes M1.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team