Triple Champion du Monde 500 cm3 en 1990, 1991 et 1992 sur YZR500 Yamaha, l’Américain Wayne Rainey a pris le départ de 95 Grands Prix et en a remporté 24, montant 65 fois sur le podium et réalisant 16 pole positions. Il est considéré comme un très grand pilote, non pas en raison du nombre de ses victoires, mais parce qu’il a battu des adversaires de très grande valeur pour obtenir ces trois titres, comme Mick Doohan, Kevin Schwantz, Eddie Lawson, John Kocinski, Wayne Gardner, Christian Sarron, Álex Crivillé et Randy Mamola.

Sa carrière prenait fin à Misano le 5 septembre 1993 quand il chutait et que sa moelle épinière était sectionnée. Paralysé des membres inférieurs, Wayne restait très actif dans la compétition moto et reprenait l’organisation du Championnat des USA avec sa nouvelle entreprise MotoAmerica.

Voici la présentation de son championnat pour la saison prochaine :

Puis Wayne s’est vu proposé récemment par un ami une Yamaha R1 adaptée à sa condition, comme les motos que l’on voit au Grand Prix de France dans le cadre de l’International Handy Race. Ce genre de compétition n’existe pas pour le moment aux États-Unis pour une question d’assurance.

Rainey a reçu sa moto et un tout nouveau cuir dont le dessin rappelle ses grandes heures de gloire, et il a ainsi pu étrenner sa R1 avec une joie non dissimulée : « J’ai eu l’occasion de conduire une moto hier pour la première fois en 26 ans. Et je me suis éclaté. Un grand merci à Yamaha Moto USA et Alpinestars pour leur aide. »

Wayne Rainey à Hockenheim en 1989

Wayne Rainey et Marc Márquez

L’international Handy Race au GP de France

Photos © Yamaha, motogp.com / Dorna, et MOTOAMERICA © 2019. All Rights Reserved.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :