People : Marco Melandri n’a pas que de bons souvenirs de Valentino Rossi

par | 7 décembre 2021

La retraite effective de Valentino Rossi aura décidément entraîné cette conséquence collatérale de voir des dossiers poussiéreux et dissimulés tomber de l’armoire pour s’ouvrir et étaler au grand jour leurs pièces jusque-là secrètement enfouies. Jorge Lorenzo y est allé de ses petites histoires qui ont fait la grande, Casey Stoner a relaté sans fard son vécu et voilà que c’est maintenant au tour de Marco Melandri de raconter son histoire avec Vale. Et elle n’est pas faite que de bons souvenirs…

Il semble que côtoyer un Valentino Rossi compatriote dans le même milieu de la compétition n’ait pas eu des avantages en tant qu’Italien. Au contraire même… Max Biaggi a déjà dit ce qu’il en avait pensé et c’est maintenant au tour de Marco Melandri de passer aux aveux. Les deux ont pratiquement grandi ensemble et étaient des amis proches avant de devenir des rivaux. Au fil des ans, le pilote de Ravenne n’a pas manqué de souligner certaines situations qui l’ont agacé à l’époque. Et il l’a fait récemment.

Dans une émission spéciale de DAZN intitulée “Ri-Vale”, Melandri a expliqué ce qu’il n’aimait pas chez Rossi et le traitement médiatique favorable dont il a bénéficié : « ce que je n’ai jamais vraiment digéré, c’est d’être comparé à lui. Pour moi, c’était un fardeau, je ne cherchais pas ça. Valentino a toujours attaqué psychologiquement. S’il le faisait lui-même, c’était une compétence, si d’autres le faisaient, ils devenaient les méchants. Quoi qu’il puisse faire, il y a toujours eu une raison pour le justifier. Ceux qui le contestaient et sortaient des sentiers battus, en revanche, étaient crucifiés et attaqués ».

Marco Melandri

Marco Melandri : “un pilote charismatique comme Rossi naît tous les 50 ou 100 ans

L’ex-pilote a cependant aussi parlé des meilleurs moments qu’il a passés avec Valentino, qu’il connaît depuis l’enfance : « les meilleurs souvenirs que j’ai avec lui datent de l’époque où nous étions enfants, à l’époque il n’y avait que la passion des motos et les motos étaient notre vie. Il n’y avait pas la méchanceté qui vient lorsque vous jouez pour quelque chose d’aussi important qu’un titre MotoGP, avec tellement d’argent que vous ne pensez qu’à vous. Quand nous étions petits, nous faisions de la minimoto même quand il pleuvait et qu’il faisait froid, jusqu’à ce qu’il fasse nuit. Nous avons fait beaucoup de journées ensemble, c’était presque toujours lui et moi qui roulions dans des conditions extrêmes et nous nous sommes beaucoup amusés ».

Melandri estime enfin que le Doctor est unique et inimitable dans l’histoire du MotoGP : « un pilote charismatique comme lui naît tous les 50 ou 100 ans. Trouver un héritier est impossible. On en trouvera peut-être un autre qui enthousiasmera les foules. Mais vous ne pouvez pas copier un Valentino Rossi, il restera unique et inimitable ».

Marco Melandri

Tous les articles sur les Pilotes : Marco Melandri, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team