WSBK 2022 : Ben Spies croit au pari Honda avec deux rookies venus des Grands Prix

par | 7 décembre 2021

L’ancien Champion du Monde de WSBK millésime 2009 qu’est Ben Spies reste un observateur averti d’une catégorie qui l’a révélé. Il ne lui a pas échappé que, l’an prochain, il y aura comme un rajeunissement de la grille de départ, et notamment avec les arrivées d’Iker Lecuona et de Xavi Vierge chez Honda. Un vrai pari car les deux jeunes venus des Grands Prix n’ont absolument aucune expérience de ces machines, de leurs pneus et de certains tracés du calendrier. Ce qui n’empêche pas l’Américain de mettre une pièce sur le blason ailé…   

Le risque est d’autant plus grand que la Honda CBR triple R n’a guère impressionné jusqu’à présent. Durant deux ans, Alvaro Bautista et son coéquipier Leon Haslam ont clairement raté les objectifs fixés. Hormis trois troisièmes places, Bautista n’a pas montré avec la CBR1000RR-R Fireblade. De son côté, Leon Haslam n’est pas monté sur le podium en deux saisons avec le HRC.

Mais Honda pense que cette disette est plus due à ses pilotes qu’à sa machine. Et c’est pour ça qu’on a vidé le box pour y affecter de nouvelles têtes qui auront un nouveau regard et qui représenteront la nouvelle génération… Iker Lecuona arrivé avec son expérience de deux ans en MotoGP tandis que le Moto2 n’avait plus de secret pour Vierge.

Ben Spies

Ben Spies : “il y a beaucoup de talent en WSBK en ce moment

Un duo qui excite déjà la curiosité de Ben Spies : « avec Iker Lecuona et Xavi Vierge, deux jeunes pilotes arrivent chez Honda. Même si Honda doit encore améliorer un peu la moto, c’est déjà pas mal ». Honda a également la bonne structure pour réussir en WSBK, selon Spies. « Avec Leon Camier à la tête de l’équipe et Lecuona et Vierge rejoignant l’équipe, ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne réussissent », est convaincu l’Américain.

Ben Spies termine aussi avec cette certitude que la catégorie a évolué favorablement : « il y a beaucoup de talent en WSBK en ce moment », assure-t-il sur ‘WorldSBK.com‘. « Dès le premier tour de l’année, c’était fou et fantastique à regarder. Je pense que l’année prochaine ce sera pareil, mais en mieux ! Maintenant que je suis à la retraite et assis sur le canapé, je suis vraiment excité par la compétition et que le WSBK soit si férocement disputé ». Le promoteur Dorna a apparemment fait dans ce paddock au moins un aussi bon boulot que dans celui des Grands Prix.

Ben Spies

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona