Test à huis clos pour le Test Team Yamaha MotoGP avec Cal Crutchlow au Twin Ring Motegi avec des développements sur la M1.

Par Alessio Piana / Corsedimoto.com

Jamais auparavant le Test Team MotoGP Yamaha n’avait été aussi actif que lors de cette dernière période. Si ces derniers mois, la voie s’était quelque peu perdue, ces dernières semaines, il y a manifestement eu une grande effervescence à Iwata. Comme on le sait, Cal Crutchlow a pris la piste récemment en Aragón, « escortant » Toprak Razgatlioğlu pour ses débuts sur la M1 . Cependant, ce n’est pas le seul test avec le Champion du Monde Supersport 2009 en piste.

YAMAHA MOTOGP EN PISTE À MOTEGI

À huis clos, ces jours-ci, l’équipe d’essais Yamaha MotoGP est de retour à l’action au Twin Ring Motegi avec Crutchlow lui-même. Des tests non seulement fonctionnels pour la reprise des hostilités en catégorie reine le 7 août prochain à Silverstone, mais visant aussi à dégrossir une partie de certains développements en vue de 2023.

MISSION 2023

Pendant le weekend d’Assen, le Team Manager Massimo Meregalli a répété qu’il n’y aurait plus de nouveautés importantes à partir de maintenant. « Nous allons essayer de tester différentes solutions pour Silverstone », a déclaré Maio, « mais en raison de la réglementation, nous ne pouvons malheureusement pas intervenir sur les moteurs ». Scellés en début de saison, il n’est pas possible d’intervenir sur les moteurs, mais pour 2023 la recherche de plus de puissance est l’objectif principal des ingénieurs Yamaha. C’est de plus une des garanties spécifiques demandées par Fabio Quartararo lors de la phase de renouvellement du contrat.

NOUVEAUX ESSAIS AU JAPON, EN ATTENDANT MOTOGP MISANO

Avec Cal Crutchlow sur la bonne voie ces jours-ci à Motegi, on suppose qu’on travaille déjà pour 2023, à l’abri des regards indiscrets. Toujours sur le circuit japonais, Yamaha pourrait reprendre la piste à la fin du mois d’août, afin de vérifier le bien-fondé de certains développements pour la M1 qui seront fonctionnels pour l’année prochaine. Par conséquent, il ne peut être exclu que, pour les tests post-GP attendus à Misano, les pilotes Monster Energy Yamaha MotoGP se retrouvent avec quelque chose de nouveau, et surtout de bon en perspective.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Alessio Piana

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP