Il y a un peu plus d’un mois, nous écrivions que le tigre Mahindra montrait les dents mais de loin, signifiant par là que toutes les nouveautés dont nous vous faisons part en exclusivité n’avaient pas encore fait leurs preuves sur le terrain.

Malheureusement, cet éloignement se confirme actuellement et risque même de perdurer un moment, puisque le tout nouveau moteur de ces machines helvético-indienne s’avère décevant. Très décevant, même, au point de susciter un fort mécontentement dans tous les teams qui en disposent.

Cela ne se traduit pas (encore) dans les communiqués de presse, où l’on parle toujours d’améliorations à trouver et de progrès à faire, mais les faits sont là; le moteur 2016 manque notablement de puissance et la boîte de vitesses d’une fiabilité à toute épreuve.

Francesco Bagnaia et Jorge Martin pour le team Aspar officiel, Stefano Manzi et Stefano Valtulini pour le team 3570 Team Italia, Tatsuki Suzuki et Fabio Spinarelli pour le team CIP- Unicom Starker, Karel Hanika et Darryn Binder pour le team Platinum Bay Real Estate, ainsi enfin Alexis Masbou et John Mc Phee sur les « Peugeot » du team Peugeot MC Saxoprint défendent  les couleurs de l’industriel indien grâce aux machines conçues chez Suter en Suisse, et sont donc concernés.

Les équipes essaient de s’organiser pour mettre Mahindra devant ses responsabilités, mais parler d’une voix unique s’avère ardue, puisque certaines équipes disposent de matériel à des conditions privilégiées.

De plus, les moteurs 2016 sont maintenant figés pour un moment et l’on risque donc malheureusement d’assister tout à l’heure à nouveau à un duel Honda/Ktm, les deux marques ayant par ailleurs fournis des modèles 2016 notablement améliorés.