Qui peut le plus peut le moins. Chez Aprilia, on semble décidé à prendre la formule à son compte en descendant sa gamme jusqu’à 400cc pour les modèles phares qui ont déjà un gros cœur. Au sens propre comme au figuré. Ainsi, une RS qui fait rugir son V4 avec bonheur depuis déjà quelques années voit une petite sœur 660 s’installer à ses côtés. Un duo que pourrait rejoindre une 400, dont le moteur se retrouverait aussi ailleurs …

La RS660 s’est fait attendre mais elle semble être bien accueillie par le marché. Une bonne nouvelle qui encouragerait Aprilia à sortir une sportive équipée d’un 400cc, une cylindrée qui équiperait aussi une Tuono et une Touareg. Ainsi, une étape intermédiaire avec la gamme 125 serait établie pour une clientèle que l’on accompagnerait tout au long de sa vie motarde.

Aprilia servira-t-il aussi l’Europe ?

L’échéance serait pour 2023, tandis que l’idée n’est pas inédite. Elle circulait déjà en septembre. Reste à savoir cependant si ce nouveau segment en projet chez Piaggio intéresserait l’Europe ou seulement les marchés émergents. Sur ce point, l’Inde serait la cible première de cette hausse 400 puisque c’est Diego Graffi, le PDG de Piaggio India qui est le plus prolixe sur le sujet. Le marché des 350, 450cc s’est développé ces dernières années et il semble promis à un certain avenir au vu de l’évolution des réglementations. Pour convaincre l’état-major italien, on suggérera qu’un match d’une RS400 avec une KTM RC390 et une Yamaha R3 serait passionnant à suivre …




Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini