Marc Marquez a enfin quitté l’hôpital de Madrid pour rejoindre sa maison de Cervera. Un séjour imposé par une lourde opération, la troisième, à son humérus droit, à laquelle s’est ajoutée une infection qu’il faut encore traiter, si l’on en juge par le communiqué de Honda à la sortie de son champion. Ce qui veut dire que le signal du début de la convalescence n’a pas été donné. Aurait-on eu droit à une fausse bonne nouvelle ? Certains, à tout le moins, conseillent de ne pas s’enflammer, la preuve …

Le communiqué de Honda signalant la fin de l’hospitalisation de son pilote sous contrat jusqu’en 2024 est le suivant : « les progrès de Marc Marquez à la suite de l’opération réalisée le 3 décembre et le début de l’antibiothérapie ont été jugés satisfaisants par son équipe médicale. Il a été libéré de l’hôpital Ruber Internacional pour poursuivre sa convalescence chez lui où il se trouve. Le traitement antibiotique spécifique se poursuivra ».

Il n’est donc pas encore temps de commencer un entrainement en vue de la saison 2021 qui commencera fin mars au Qatar. Une conjoncture qui alimente la thèse des pessimistes. Ces derniers n’envisagent pas un retour de l’octuple Champion du Monde sur sa RC213V de sitôt. Parmi eux, Alex Hofmann. L’ancien pilote livre un pronostic qui pourrait émouvoir les fans aux âmes sensibles.

Sur Motorsport-Magazin.com, l’ancien de chez Ducati Pramac plombe ainsi l’ambiance : « maintenant, nous devons attendre et voir comment le diagnostic médical se révèle », précise Hofmann. « Une autre opération est-elle nécessaire et le processus de guérison doit-il recommencer, ou a-t-il été possible de l’accélérer suffisamment ? ».

Marc Marquez pourrait aussi sacrifier 2021

La chose certaine pour Hofmann est que la fracture du haut du bras laissera des traces : « cette blessure lui a définitivement laissé un gros impact. Parce que s’il avait pu conduire une MotoGP, il l’aurait fait depuis longtemps. Et s’il pouvait piloter en supermotard ou en motocross, alors on l’aurait déjà vu sur ses réseaux sociaux. Donc le fait qu’on ne le voit pas veut dire qu’il en est probablement encore loin d’être capable. Par conséquent, on également est loin de savoir quand il recommencera en MotoGP ».

La saison 2021 du MotoGP débutera du 26 au 28 mars sur le circuit international de Losail. Les essais hivernaux sont prévus du 19 au 21 février à Sepang et du 10 au 12 mars à Losail. Il ne reste donc pas beaucoup de temps pour Marquez, et Hofmann ne craint pas d’avancer qu’il y a un risque de forfait aussi pour 2021. « Je pense que ça lui coûtera au moins deux ans de sa carrière », estime Hofmann, atténuant les attentes d’un retour du roi. « Une chose est certaine pour moi : il ne reviendra que lorsqu’il sera proche de 100% de forme physique. Lui et son environnement ont maintenant compris que c’était nécessaire. Une telle erreur ne doit pas leur arriver deux fois ».



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team