Les marques italiennes ne seront pas vendues, mettant fin aux rumeurs à ce sujet. Après avoir confirmé une réévaluation de la présence de ces labels au sein du groupe allemand le mois dernier, le conseil de surveillance de la galaxie allemande a confirmé son soutien au plan “électrique” de Herbert Diess, directeur général de VAG.

Parmi les nouvelles qui ont fuité après le conseil de surveillance de Volkswagen du 14 décembre, une information importante concerne les marques italiennes : Lamborghini et Ducati continueront de faire partie de la galaxie allemande, mettant fin aux rumeurs qui indiquaient une éventuelle vente.

Certains imaginaient une mise en vente de ces marques, pour permettre à Volkswagen d’avoir de quoi financer sa transformation vers l’électrique et la digitalisation. D’autres pensaient voir Lamborghini détaché de Volkswagen, à la manière de Ferrari, entré en bourse il y a quelques années.

Sur le plan industriel et financier, cependant, le point fondamental est l’approbation du plan stratégique lancé par le directeur général Herbert Diess sur la transformation du géant de l’automobile en une structure fortement caractérisée vers la production de véhicules électriques.

Ainsi, les deux marques italiennes de luxe sportif resteront dans le groupe allemand. L’avenir de Bentley a également été décidé : la maison anglaise passera sous la juridiction d’Audi. Cependant, rien n’a fuité au sujet de Bugatti que de nombreux initiés estiment faire l’objet de négociations pour une vente au spécialiste de la voiture électrique Rimac.