Lancée au Japon en 2020, la CBR 250 RR reçoit une mise à jour pour 2023 et voit l’arrivée d’une version SP avec une nouvelle fourche, plus de puissance et une fonction quickshift, pour un passage rapide des rapports de vitesse. Mais ce n’est pas tout, car une troisième version apparait au catalogue : nn plus de la version de base et de la version SP, la Honda baby-Fireblade sera également disponible dans la configuration track only HRC, dépourvue de tout superflu pour ceux qui l’utilisent sur piste.

 

 

Trois versions, de la plus « civile » à la « track only » racer, en passant par la SP comme sur la version 1000 cc. La Honda CBR 250 RR est mise à jour pour 2023, déclinée en un triptyque de tenues, mais sans perdre ce look sportif qui en fait l’excellente rivale du quatre cylindres Kawasaki Ninja ZX-25R.

En l’occurrence, contrairement à la Kawasaki, il n’y a « que » deux cylindres, pour une cylindrée totale de 249 cc, mais le fond ne manque pas du tout : la puissance, 40 ch sur la version standard, monte à 42 ch sur la version SP, qui adopte également le quickshifter d’origine. Avec ce nouveau modèle, d’autres petites mises à jour techniques et esthétiques arrivent également concernant l’ECU, puisqu’il est désormais possible de choisir entre trois cartographies moteur différentes, le calibrage de la fourche Showa, le secteur de l’éclairage et les couleurs. À cet égard, les livrées disponibles sont Black Freedom, Bravery Red Black, Mystic Blue et Tricolor HRC.

 

 

Arrivée sur le marché en 2020, la CBR 250 RR est très populaire au Japon et dans les pays d’Asie du Sud-Est, mais malheureusement pas disponible à la vente en Europe, normes d’homologation obligent. Légère avec son poids à vide de 166 kg, économique à rouler et dotée de la « bonne » puissance, la petite sportive à l’aile d’or est aussi le choix idéal pour de nombreux jeunes qui veulent s’initier au poser de genou sur un vibreur.

C’est pourquoi Honda a décidé de proposer également une version « track only », dépouillée de tout superflu pour mieux s’adapter à l’utilisation sur circuit. La version racing de la baby-Fireblade, mise en place par HRC, se caractérise ainsi par l’absence de feux, de rétroviseurs et d’indicateurs de direction, arborant un carénage noir total et un nouveau système d’échappement avec unité de commande dédiée. La boîte de vitesses quickshifter est de série, tout comme sur la SP dont le moteur est également proposé dans une configuration de 42 ch. Le prix n’a pas encore été divulgué, mais le CBR dédié aux track days devrait être disponible dès mars 2023. Malheureusement, comme les modèles dédiés à la route, il est peu probable qu’elle arrive en Europe.