La marque italienne a été créée en 1930 mais a disparu en 2011 et a passé près d’une décennie dans les limbes avant d’être acquise et quelque peu relancée par la société autrichienne KSR Group en 2018. La plupart des modèles actuels de l’entreprise sont essentiellement des produits du groupe Piaggio rebadgés. Cependant, les choses sont sur le point de changer, Malaguti étant en plein développement d’un nouveau modèle.

Baptisé Drakon, Malaguti l’a d’abord dévoilé en tant que concept lors de l’EICMA 2019. Alors que le concept présenté utilisait alors un châssis d’origine Derbi, la version de série récemment repérée en cours d’essais routiers suggère le contraire.

Les designs typiques de Malaguti semblent être conservés, mais le châssis a été revu pour accueillir un nouveau groupe motopropulseur 125cc à DACT avec un échappement sous le moteur.

 

 

Les repose-pieds passagers, ainsi que les éléments homologués pour la route, comme le support de plaque d’immatriculation monté sur bras oscillant, les éclairages avant et arrière, ainsi que les rétroviseurs, sont également nouveaux.

Avec le Drakon, Malaguti marquera son entrée proprement relancée en tant que constructeur indépendant. La version de définitive de ce modèle devrait être dévoilée lors de la prochaine édition de l’EICMA.