Hormis la première course à Atlanta, c’est un sans-faute que Jack Gagne a réalisé jusqu’à présent cette saison, et le pilote Yamaha Fresh N’ Lean Attack Performance vient d’atteindre le seuil symbolique de 10 victoires consécutives sur le Brainerd International Raceway. au terme d’une course plus que chaotique !

Durant toutes les séances préliminaires, on a pu constater la pression que s’imposaient mutuellement l’Américain et Loris Baz, le seul pilote en mesure de mettre en danger la domination du Californien après une première qualification où seule 0,128 seconde séparait les deux hommes.

Cependant, le représentant d’Iwata remettait un coup de collier le samedi matin, en améliorant son meilleur temps de plus d’une demi-seconde, franchissant ainsi la barre des 1’30 et reléguant à 3 dixièmes le Français pourtant en forte progression chronométrique.

 

L’affrontement promettait toutefois de belles choses lors de la course de samedi, mais celui n’a pas eu lieu et, après un départ un peu chaotique qui le voyait aller presque au contact avec Loris Baz, Jack Gagne a rapidement repris le meilleur sur l’éphémère leader Cameron Petersen (M4 Ecstar Suzuki), tout comme Loris Baz quelques secondes plus tard.

Dans la foulée, Jack Gagne partait à la faute et sa moto immobilisée au milieu de la piste entraînait l’arrêt de la course au drapeau rouge. Malheureusement, Loris Baz, alors leader, connaissait le même sort au virage suivant, avec plus de conséquences puisque la Ducati Panigale fortement endommagée du Français ne pouvait prendre le deuxième départ, contrairement à la Yamaha de Jack Gagne qui alignait son 10e succès consécutif devant Bobby Fong (M4 Ecstar Suzuki) et Mathew Scholtz (Westby Racing LCC).

Jake Gagne,  Attaque Fresh N’ Lean Performance Yamaha Racing : “C’était une course folle ! Dans la première course, j’ai fait une erreur dans le virage 3 et j’ai perdu l’arrière. Heureusement, je me suis glissé sous la moto et j’ai pu la ramener aux stands après le drapeau rouge. L’équipe a fait un travail fantastique en réparant la moto juste à temps, et nous avons pu revenir sur la piste pour nous battre à nouveau. J’ai fait quelques tours propres après le redémarrage et j’ai pu ramener à la maison une autre victoire pour cette équipe et cette machine géniales.”

 

L’explication de ces chutes ? Loris Baz vous la donne lui-même: ” pneus froids après avoir passé 5 minutes sur la grille. J’ai chuté avec 25 degrés de moins sur les pneus ! Merci à ceux qui se sentent concernés ! On essaiera à nouveau demain.”