Triumph officialise sa Street Triple RS 2020, une version plus affutée qui grappille 9% de puissance à mi-régime. 166 kilos et 123 chevaux, le roadster britannique hérite d’un nouveau look et des dernières technologies. Présentation.

Norme Euro5 oblige, Triumph présentait ce lundi la dernière version de sa Street Triple RS, une Street Triple qui évolue sur de nombreux points. Le trois-cylindre gagne en couple à mi-régime avec une puissance qui progresse de 9 points face à la version précédente sans pour autant gagner en puissance maximale. Le roadster promet donc 123 chevaux à 11 750 tr/ min pour un couple désormais de 79 Nm à 9 350 tr/ min. Le bonus est notamment à mettre au crédit de la nouvelle came d’échappement et d’un usinage inédit du vilebrequin. Notons le nouvel étagement de la boite de vitesse avec des premiers rapports (1er et 2nde) plus courts. On retiendra également l’arrivée d’un échappement au silencieux bien intégré qui hérite en prime d’un embout en fibre de carbone.

Sans surprise, on retrouve un accélérateur Ride by Wire ainsi que différentes aides au pilotage, avec un ABS et un antipatinage tous deux déconnectables, différents modes de conduite (sport, route, circuit, pluie et pilote) et un shifter (up et down). Showa signe la fourche (41mm réglable dans tous les sens), Öhlins l’amortisseur arrière (STX40 entièrement réglable), Brembo le freinage (étriers monoblocs à montage radial de type M50 4 pistons, double disques flottants de 310 mm) et Pirelli les gommes (Supercorsa SP 120/ 70 ZR17, 180/ 55 ZR17)… Bref du beau monde pour un roadster qui compte bien mettre tout le monde d’accord…
Côté design une nouvelle signature lumineuse à LEDs fait son apparition tandis que les lignes générales gagnent en sportivité. Deux coloris seront au menu : noir/ jaune ou gris métal/ rouge.

Mais encore
– Dispo : courant 2020
– Prix : N.C

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :