La première manche des finales  catégorie Superprestigio se déroule donc entre Siméon, Mir, Marc et Alex Marquez, Ricky Cardus, Elias, Vierge et Schrotter.

Marc Marquez s’arrache le mieux et prend la tête devant Toni Elias. Avec un meilleur temps de 12.162, il termine 3 dixièmes devant le champion du monde Moto2 et 3 secondes devant Xavi Vierge.

1e finale de rattrapage Open entre Pickering, Geladad, Gaya, Birtwistle, Piedra, Casas and Borgiotti.
Birtwistle  prend le meilleur et réalise un 12.454. Chute de Casas et drapeau rouge à mi-course.
Deuxième départ. Borgiotti s’élance le mieux mais Birtwistle reprend son bien avant que Bailo (12.191) ne s’impose en force et se qualifie pour la finale Open.

2e finale de rattrapage Open entre Bidart, Sastre, Noguera, Marzotto, Edwards et Ohmori.
Sastre (12.608) prend la tête et s’impose à peine devant Bidart. Il est néanmoins qualifié pour la finale Open

La finale Open réunit donc Baker, F.Cardus, Sastre, Bailo, Chareyre, Cano et Brindley.

Deuxième manche des finales Superprestigio réunissant toujours Simeon, Mir, Marc et Alex Marquez, Ricky Cardus, Elias, Vierge et Schrotter.
Mir prend le meilleur départ mais est débordé par Marc Marquez (impressionnant 12.055!) dès le premier virage. Le champion du monde en titre termine devant Elias, Siméon, Cardus, Vierge, Mir, Schrotter et Alex Marquez.

Manche 1 Finale Open réunissant Baker, F.Cardus, Sastre, Bailo, Chareyre, Cano et Brindley.
Chareyre prend le meilleur départ mais tire trop long au premier virage et Baker le passe. Drapeau rouge à cause d’une chute de Cano qui entraîne Sastre au sol. Deuxième départ à l’avantage de Baker en 12.232. Il s’impose loin devant Bailo, Chareyre, Cardus, Brindley, Lindgren et Cano qui a de nouveau chuté. Sastre a dû abandonner

Challenge Superprestigio déterminant les places de 9e à 16e.
Départ  et premier tour tumultueux avant que Xaus (12.459) ne s’impose devant Ribalta, Arenas, Di Giannantonio, Raffin, Fores, Ramirez et Martin qui a abandonné sur chute.

3e manche finale Superprestigio: Nouveau départ gagnant de Marc Marquez (12.115) devant Schrotter. Elias s’est raté mais entame une petite remontée.  Au final, Marquez s’impose deux secondes devant Schrotter, Siméon, Mir, Elias, Alex Marquez, Vierge et Cardus.

Final 2 Open: Baker se rate mais, heureusement pour lui, le portique de Sastre ne s’abaisse pas.  Drapeau rouge et nouveau départ. Baker se rate de nouveau, à l’inverse de Chareyre. Bailo (12.485) prend la tête. Baker utilise de nouvelles trajectoires pour remonter et passe Chareyre et Lindgren. Bailo conserve l’avantage devant Baker, Lindgren, Chareyre, Cardus, Cano, Sastre et Brindley.

4e manche de la finale des Superprestigio en 14 tours: Excellent départ de Schrotter avant que Vierge chute sans gravité en milieu de peloton. Ricky Cardus chute également et entraîne Alex Marquez au sol. La moto de ce dernier va faire chuter son frère. Ricky Cardus semble  sérieusement blessé au bras ou au poignet. Drapeau rouge. Nouveau bon départ de Schrotter mais Marquez passe en réalisant encore un impressionnant 12.060. Elias remonte deuxième mais finira ainsi, devant Schrotter, Mir, Siméon, Alex Marquez et Vierge. 4e victoire de Marc Marquez sur 4 finales !

Au cumul des points, Marquez, Elias, Schrotter et Siméon sont qualifiés pour la Super Finale !

3e Finale Open, en 14 tours également: Bouillant premier tour au terme duquel Chareyre ressort en tête malgré un départ moyen. Baker (12.345) le passe au 3e tour mais le pilote français ne lâche rien et est collé à la roue de l’Américain. Bailo3e devant Cano, Cardus, Brindley et Sastre, Lindgren ayant abandonné.

Baker, Bailo, Chareyre et Cardus sont qualifiés pour la Super Finale en compagnie de Marquez, Elias, Schrotter et Siméon !

Au chrono, Marc Marquez est nettement plus rapide que Brad Baker. Qu’en sera-t-il quand les deux hommes seront directement confrontés l’un à l’autre ? Une seule course de 16 tours va le déterminer…

Super Finale : Sur la grille, Marquez est complètement à l’intérieur, à côté de Brad Baker, puis Elias, Bailo, Schrotter, Chareyre, Siméon et Ferran Cardus à l’extérieur.
Au départ, Chareyre s’élance le mieux mais Marquez (12.023) le passe rapidement, suivi par Baker et Elias (splendide 12.012). Ce dernier passe Baker au 4e tour tandis que Marquez s’échappe de plus d’une seconde. A mi-course, il revient sur les attardés et Elias reprend un peu de terrain sur le #93.. . Siméon est 5e puis 4e.

Marc Marquez s’impose pour la seconde fois au Superprestigio devant Elias, Baker, Siméon, Bailo, Schrotter et Cardus, Chareyre ayant abandonné.

results

Brad Baker, vainqueur à deux reprises lui aussi au Superprestigio, confie durant la conférence de presse avoir fait un mauvais choix de pneus avant la course. Il a opté pour des pneus neufs alors que son rival espagnol a préféré conserver ses pneus usés. De même, l’Américain avoue que la machine de Marquez était bien mieux réglée que la sienne.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team