Lors de cette quatrième édition du Superprestigio sur l’anneau de 200 mètres du Palau San Jordi à Barcelone, les qualifications ont peu à peu construit la hiérarchie suivante : toutes catégories confondues, les plus rapides ont été Marc Marquez, Thomas Chareyre, Toni Elias, Genis Gelada, Masatoshi Ohmori, Brad Baker, Ferran Cardus, Xavi Vierge, Oliver Brindley, et les étonnants Joan Mir et Albert Arenas.

De la présentation des pilotes, nous retiendrons les déclarations de Julian Simon (“J’ai eu un gros accident lors des essais ce matin et j’ai de grosses douleurs. Ma moto a été détruite. C’est dommage que je ne puisse pas faire la course, mais ça va être une grande soirée”), Brad Baker (“Je veux gagner, mais ça va être difficile car Marc a été très rapide, je vais devoir me cracher dans les mains”) et Marc Marquez (“Je suis heureux d’être ici, je suis désolé que Jared ne soit pas ici, mais nous sommes ici pour profiter du spectacle et célébrer mon championnat cette année qui a vraiment été bon”).

1e course comprenant Marc Marquez, Alex Marquez, Ruben Xaus, Marcos Ramirez, Xavi Fores et Raul Fernandez. Au départ, Marc Marquez ne laisse aucune chance à ses adversaires et réalise 13.280 quand le drapeau rouge est agité suite aux chutes de Mir, Fores et Fernandez au premier virage. Tout le monde reprend le départ et Alex Marquez prend la tête en 12.469. Il ne sera pas rattrapé.
Alex Marquez, Marc Marquez, Mir, Ramirez, Xaus, Fores et Fernandez terminent dans cet ordre.

2e course comprenant Elias, Arenas, Cardus, Simeon, Morales, Di Giannantonio, Smith et Torres.
Elias prend la tête en 12.609 et nouveau drapeau rouge à cause de la chute de Smith, Di Giannantonio et Ricky Cardus qui semble souffrir. Au deuxième départ, dans lequel ne figurent pas les pilotes qui ont chuté, Elias s’impose de plus de deux secondes devant Cardus, Arenas, Simeon, Torres, Morales, Di Giannantonio et Smith en réalisant 12.235.

3e course comprenant Vierge, Schrotter, Ribalta, Martin, Philippe, Terol et Raffin.
Schrotter s’impose en 12.460 devant Philippe qui passe Vierge dans le dernier virage, puis Martin, Ribalta et Terol.

4e course et 1e Open comprenant Chareyre, Baker, Bailo, Pickering, Gaya, Piedra et Birtwistle. Baker fait parler la poudre en 12.151 devant Chareyre, Bailo, Gaya,, Birtwistle, Pickering et Piedrsa.

5e course et 2e Open comprenant Gelada, F.Cardus, Borgiotti, Sastre, Cano, Casas, Marzotto et Tom Edwards. Edwards et Sastre chutent, et Cardus clôture en 12.298 devant Cano, Marzotto, Borgiotti, Casas, Gelada, Sastre et Edwards.

6e course et 3e Open comprenant Ohmori, Brindley, Cecchini, Lindgren, Sylvain Bidart, Noguera et Toby Hales. Brindley ne laisse aucune chance à ses adversaires et termine une demi-seconde devant Cecchini, Bidart, Lindgren, Ohmori, Noguera et Hales après avoir inscrit un 12.462.

7e course comprenant Marc Marquez, Alex Marquez, Ruben Xaus, Marcos Ramirez, Xavi Fores et Raul Fernandez.
Marc Marquez s’échappe et termine une seconde  devant Mir, Alex Marquez, Marcos Ramirez, Xaus, Hernandez et Fores avec un excellent 12.147.

8e course comprenant  Arenas, Cardus, Simeon, Morales, Di Giannantonio, Smith et Torres.
Cardus prend le meilleur sur Morales and Elias! Then Simeon, Diggia, Torres, Smith and Arenas. Cardus and Elias automatically qualify for the category final.

9e course comprenant Vierge, Schrotter, Ribalta, Martin, Philippe, Terol et Raffin.
Vierge claque un 12.340 et résiste à la remontée de Schrotter. Suivent Morales, Elias, Simeon, Diggia, Torres, Smith et Arenas. Cardus et Elias sont qualifiés pour la finale.

10e course comprenant Chareyre, Baker, Bailo, Pickering, Gaya, Piedra et Birtwistle.
Baker, en 12.219, creuse un trou de deux secondes sur ses adversaires.
Baker et Chareyre vont en finale Open.

11e course comprenant Gelada, F.Cardus, Borgiotti, Sastre, Cano, Casas, Marzotto et Tom Edwards.
Cardus gagne avec un 12.234 devant Genis Gelada, Ferran Sastre, Edwards et Cano.
Cardus et Cano (?) vont en finale Open.

12e course comprenant Ohmori, Brindley, Cecchini, Lindgren, Sylvain Bidart, Noguera et Toby Hales. Lourde chute de Cecchini qui entraîne un drapeau rouge. Meilleur tour en 12.640.

13e course  (rattrapage) comprenant Mir, Morales, Ramirez, Xaus, Torres, Fernandez, Fores et Di Giannantonio
Chute de Morales. Mir gagne devant Xaus, Di Giannantonio, Ramirez, Fernandez et Torres.

14e course (rattrapage) comprenant Arenas, Cardus, Simeon, Morales, Di Giannantonio, Smith et Torres.
Arenas, Smith, Terol et Philippe chutent. Simeon s’impose avec un meilleur tour en 12.390 devant Martin et Ribalta.

La première finale catégorie exclusivement Superprestigio se déroule donc entre Simeon, Mir, Marc et Alex Marquez, Ricky Cardus, Elias, Vierge et Schrotter. Il faudra rajouter ceux de la catégorie Open pour déterminer la “vraie” finale…

Au lieu de 6 tours, les manches se dérouleront maintenant en 8 puis 14 tours (et 16 tours pour la Super Finale).

Place à Eurosport !