Dans le monde des Grands Prix, il n’est pas beaucoup d’écuries qui sont en mesure d’être présentes dans les trois catégories en lice que sont le Moto3, le Moto2, et le MotoGP. L’usine officielle KTM y arrive, mais pas que. Le Marc VDS Racing occupe aussi la totalité du terrain avec ses moyens privés. Et si les Belges y arrivent, on se dit qu’une structure appartenant à Valentino Rossi et à son compagnon de route Uccio doit pouvoir y arriver. L’homme des opérations sur le terrain pour la bannière VR46 Pablo Nieto jure que non. Enfin, pour l’instant…

Le logo Sky VR46 a fait ses premières armes dans un Moto3 où il est à présent du paysage. L’enseigne tente cette saison aussi l’aventure en Moto2 et au vu de cette montée progressive en puissance, on se dit que le dernier palier du MotoGP ne peut être que visé. Sans doute, mais à terme.

Dans un entretien avec crash.net, l’Espagnol Pablo Nieto qui œuvre pour la relève italienne précise : « pour le moment, nous sommes concentrés sur le succès de nos projets en cours. Il n’y a pas de plans pour monter en MotoGP. Vous devez vous souvenir que Valentino va continuer à courir en MotoGP pendant encore deux saisons avec Yamaha. Alors c’est encore trop tôt pour considérer une telle évolution ».

Une mise au point calendaire qui en dit long cependant. D’abord elle sous-entend une réelle retraite du Doctor comme pilote une fois ses 40 ans arrivés. Ensuite, la mention Yamaha laisse à penser que si montée il y a dans deux ans, ce sera avec des Yamaha. Or, la loi du constructeur d’Iwata est d’aligner quatre motos sur la grille de départ : deux officiels et deux privées. Actuellement, c’est Tech3 qui assure le contingent satellite…

Enfin, le même Nieto dont le père se prénomme Angel et le cousin Fonsi assure que l’Italie sera toujours présente dans la politique du VR46 : « l’idée de départ est focalisée sur la découverte et formation d’un pilote italien pour remporter un championnat. Il y a cinq ans, il n’y avait que des Espagnols. Nous tentons de rééquilibrer la balance ». On rappellera que le même Nieto est Espagnol. Et que le VR46 s’est engagé en CEV.



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Migno, Franco Morbidelli, Lorenzo Baldassarri, Luca Marini, Nicolo Bulega

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46