En choisissant de remettre en jeu son titre mondial en Moto2, Johann Zarco a opté pour une alternative toujours risquée, au vu du groupe de guerriers qui figurent dans cette catégorie.

Ce challenge n’effraie toutefois pas le pilote français qui se fait un devoir d’aborder cette saison avec calme, même si son adaptation au châssis 2016 de sa Kalex prend un tout petit peu plus de temps qu’espéré.

A une demi-seconde de Sam Lowes, la troisième et dernière journée des test IRTA à Losail semble néanmoins apporter son lot de satisfactions, à défaut d’un chrono dans le Top 5 au classement combiné des trois jours,.

 Johann Zarco, 8ème au combiné: “cette troisième journée a été positive. Mon chrono n’a pas été excellent durant la dernière session mais, avant tout, nous nous sommes améliorés par rapport aux jours précédents et nous sommes prêts pour la première course, le weekend prochain.
C’est ce qui est le plus important. Je sais que je dois améliorer mon style de pilotage pour l’adapter à cette nouvelle moto et trouver les cinq dixièmes qui me permettront de me battre avec le groupe de tête. Il est maintenant temps de se reposer et de se préparer pour la semaine à venir. Le point positif, c’est que nous avons trouvé la direction à suivre.”

L’année dernière, le Grand Prix du Qatar ne lui avait pas porté chance, avec une victoire assurée qui s’était envolée pour un problème de sélecteur.



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport